Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur
Photo de Stan Lee.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Stanley Martin Lieber
  • Date de naissance: 28 décembre 1922
  • Lieu de naissance: New York (États-Unis)
  • Taille: 1,8 m
  • Nationalité: Américain
Social:

Biographie

 

Stanley Martin Lieber, dit Stan Lee, né le  à New York, est un scénariste et éditeur américain de comics. Il est principalement connu pour être le créateur des super-héros Spider-Man, Hulk, Iron Man, les Avengers , les X-Men et beaucoup d’autres. Son nom est associé à Marvel Comics. Il se surnomme lui-même « Stan the Man ».

Lee est avec des artistes tels que Jack Kirby et Steve Ditko le co-créateur de plus d’une centaine de super-héros qui sont le fondement de l’univers partagé dans lequel évoluent les personnages de la firme Marvel Comics. Le succès de ses personnages propulsa Marvel Comics du rang de petite société d’édition à celui de groupe industriel multimédia.

Après son départ de Marvel, il crée en novembre 2001 un nouveau studio nommé POW! Entertainment.

Stan Lee est né en 1922 à New York fils d’immigrants roumains juifs venus s’installer aux États-Unis.

 

Débuts

Alors qu’il est encore mineur, Lee commence à travailler comme assistant, puis comme rédacteur pour la société Timely Comics. Sa première œuvre publiée est une page de texte publiée dans le comics Captain America en 1941 où il utilise pour la première fois le pseudo “Stan Lee” pour ne pas user de son vrai nom, les comics étant alors considérés comme un média inférieur. Bien vite, Stan Lee devient scénariste à part entière. Puis, à la suite du départ des deux auteurs vedettes de la maison, Jack Kirby et Joe Simon, il devient le rédacteur en chef de Timely, à moins de 20 ans. En novembre 1942, Stan Lee est appelé sous les drapeaux. Il est cantonné en Caroline du Nord puis dans l’Indiana où il dessine des documents pédagogiques comme des posters pour prévenir la syphilis3. Il est aussi l’un des neuf appelés américains à servir comme auteur dramatique. Après la guerre, l’industrie des comics traverse une crise et Timely connaît différents échecs. Mais Lee reste fidèle au poste : il écrit des scénarios de comics dans tous les genres en vogue (romance, guerre, fantastique, western et science-fiction) en attendant un hypothétique retour en grâce.

 

Âge d’or Marvel

En 1961, Stan Lee et le dessinateur Jack Kirby créent la série Les Quatre Fantastiques qui révolutionne les bandes dessinées de super-héros. Les personnages ont des problèmes personnels, se chamaillent, usent éventuellement de l’argot et sont en prises avec des problèmes divers (sentimentaux, financiers). Portée par l’imagination sans limite de Jack Kirby et le sens du soap opera de Lee, la série devient vite culte et fait de Marvel (le nouveau nom de Timely) un leader du marché. Stan Lee multiplie les créations qui suivent souvent la même recette : HulkSpider-ManDocteur StrangeX-MenDaredevil sont des personnages humains, faillibles, parfois torturés et souvent craints par la population, ce qui tranche résolument avec les super-héros de DC Comics (Superman, Wonder Woman…). Parmi ses héros, Stan Lee déclarera avoir une certaine faiblesse pour “La Chose” (“The Thing”), un personnage rendu prisonnier de son corps de pierre et objet de beaucoup de questions existentielles. Certains personnages négatifs (“super-vilains”) sont eux aussi en proie à des questions existentielles et des souffrances personnelles, qui les rendent plus humains et faillibles, tel “L’homme sable”, dont les mauvaises actions sont motivées par la nécessité de trouver de l’argent pour soigner sa petite fille malade.

Cocréateur de la majorité des personnages, Lee s’occupe aussi du courrier des lecteurs, des revues et du matériel rédactionnel. Entouré d’une équipe de dessinateurs de grand talents (principalement Jack Kirby et Steve Ditko, puis John Romita, Gene Colan…), il leur délègue progressivement la construction des intrigues, se réservant l’écriture des dialogues. Cette méthode, qui fait des dessinateurs les co-scénaristes des revues qu’ils dessinent, a été très critiquée. Plus tard, Stan Lee sera attaqué pour le manque de reconnaissance accordé à ses complices.

 

Ambassadeur Marvel

Dans les années 1970, Stan Lee abandonne progressivement l’écriture de scénarios et la gestion éditoriale des revues. Confiant ses personnages à une équipe de jeunes auteurs qu’il a formés (Roy Thomas, Gerry Conway, Len Wein…), il se consacre à la tournée des universités ou aux relations avec la presse, afin de faire connaître l’univers Marvel. Il se charge également d’initier et de superviser plusieurs adaptations télévisées de ses super-héros, telles que les séries Spider-Man ou L’Incroyable Hulk. Il intervient ainsi sur une quinzaine de projets de films, dessins animés, séries télévisées transposant les héros Marvel à l’écran, sans que ces projets se concrétisent à chaque fois.

 

Indépendance

À la fin des années 1990, le groupe Marvel traverse une grave crise financière et renégocie le contrat qui le lie à Stan Lee. À cette occasion, Lee perd l’exclusivité qui le liait à Marvel. S’il conserve un titre de producteur exécutif sur les films adaptés de ses personnages (Spider-ManX-Men…), il peut dès lors initier des projets pour d’autres éditeurs. Il coécrit ainsi la collection Just Imagine pour DC Comics, réinventant le temps d’un album les héros de l’éditeur concurrent principal de Marvel (Superman, Batman…).

En 1998, il fonde Stan Lee Entertainment pour la création d’œuvres sur Internet mais la société fait faillite en décembre 2000. Stan Lee fonde alors en 2001 la structure de production POW! Entertainment qui développe des projets pour la télévision ou le cinéma. En 2008, Lee crée même une nouvelle ligne de comics pour l’éditeur indépendant Boom Studios, créant et supervisant trois séries, animées ensuite par des auteurs comme Paul Cornell ou Mark Waid. Le , Disney et POW! Entertainment signent un contrat pour la production de trois films.

En 2009, il se lance dans le manga en créant Heroman qui sera adapté en dessin animé et il scénarise le manga Ultimo avec Hiroyuki Takei.

Bien sûr, Stan Lee demeure lié à Marvel pour qui il écrit ponctuellement des épisodes spéciaux, tels que Stan Lee Meets Spider-Man (nommé aux Eisner Awards 2007) ou Fantastic Four: The Lost Adventure d’après des planches de Jack Kirby prévues pour Fantastic Four #102.

Le , avec le rachat de Marvel Entertainment, Disney accroît son partenariat avec POW! Entertainment, le studio de Lee et investit 2,5 millions de dollars dans le capital soit 10 %.

Le , Stan Lee a été distingué par une étoile sur le Hollywood Walk of Fame.

En 2011, il monte un projet de série animée avec Arnold Schwarzenegger intitulée The governator mais le scandale lié aux infidélités conjugales de Schwarzenegger amène les sociétés productrices à se retirer du projet, qui est alors abandonné

Le , il perd sa femme Joan, avec qui il était marié depuis 1947.

 

Cinéma

Il est producteur exécutif de plusieurs films et fait des caméos apparitions-éclair à la Alfred Hitchcock dans la plupart des adaptations cinématographiques Marvel ainsi que dans des séries liées aux super-héros. Il apparaît dans tous les films de l’Univers Cinématographique Marvel et dans plusieurs de l’Univers Cinématographique X-Men.

 

Prix et récompenses

  •  1963 : prix Alley de la meilleure histoire courte pour « Origin of Spider-Man », dans ~Amazing Fantasy no 15 (avec Steve Ditko)
  • 1964-1969 : prix Alley du meilleur éditeur ; du meilleur scénariste
  • 1964 : prix Alley de la meilleure histoire courte pour « The Human Torch Meets Captain America » dans Strange Tales no 144 (avec Jack Kirby)
  • 1965 : prix Alley du meilleur roman pour Captain America Joins the Avengers, dans The Avengers no 4 (avec Jack Kirby) ; de la meilleure nouveauté pour Captain America (avec Jack Kirby)
  • 1966 : prix Alley de la meilleure histoire courte pour « The Origin of Red Skull », dans Tales of Suspense no 66 (avec Jack Kirby)
  • 1967 : prix Alley de la meilleure histoire complète pour « How Green was my Goblin » dans The Amazing Spider-Manno 39 (avec John Romita, Sr.) ; de la meilleure série complémentaire pour Tales of Asgard dans The Mighty Thor (avec Jack Kirby)
  • 1968 : prix Alley de la meilleure série complémentaire pour Tales of Asgard et Tales of the Inhumans, dans The Mighty Thor (avec Jack Kirby)
  • 1969 : prix Alley de la meilleure histoire complète (ex-aequo) pour « Origin of the Silver Surfer » dans The Silver Surferno 1 (avec John Buscema) ; de la meilleure histoire courte pour « Today Earth Died » dans Strange Tales no 168 (avec Jim Steranko) ; de la meilleure série complémentaire pour Tales of the Inhumans, dans The Mighty Thor (avec Jack Kirby) ; de la meilleure nouveauté pour Le Surfeur d’Argent
  • 1970 : prix Alley de la meilleure histoire complète pour « …And Who Shall Mourn for Him? » dans The Silver Surfer no 5 (avec John Buscema et Sal Buscema)
  • 1974 : prix Inkpot
  • 1989 : prix Eisner de la meilleure mini-série pour Silver Surfer : Parabole (avec Moebius)
  • 1992 : Prix Adamson pour l’ensemble de son œuvre
  • 1994 : Temple de la renommée Will Eisner
  • 1995 : Temple de la renommée Jack Kirby
  • 2000 : prix d’honneur du festival international du film pour enfant de Burbank
  • 2002 : prix Saturn d’honneur (Life Career Award)
  • 2008 : National Medal of Arts
  • 2009 : prix Scream spécial Comic-Con Icon
  • 2011 : Walk of Fame d’Hollywood
  • 2012 :
    • Prix d’honneur du festival du film de Savannah
    • Prix d’honneur de la Visual Effects Society
    • Prix Vanguard de la Producers Guild of America
  • 2017 : Disney Legend
Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Stan Lee.

Bande annonce Daredevil (2003)

Acteur, Réalisateur, Scénariste, Producteur

Trailer: The Avengers

Trailer: Captain America: The Winter Soldier

Trailer: Captain America: Civil War

Trailer: Spider-Man: Homecoming

Bande annonce Avengers: Infinity War

Bande annonce Avengers: Endgame (2019)

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils