fbpx

Justice League (2017)

Super Héros | 120
Évaluation:
6.1/10
6.1

Histoire du film

 

Alimenté par sa foi restaurée en l’humanité et inspiré par le sacrifice de Superman (Henry Cavill), Batman (Ben Affleck) constate l’arrivée d’éclaireurs extraterrestres appelés « Paradémons » et attirés par la peur de leurs victimes et comprend que l’attaque majeure prophétisée par Lex Luthor (Jesse Eisenberg) est imminente, or Superman est mort et ne peut plus protéger l’humanité. Conscient de ses propres limites, il contacte Diana Prince/Wonder Woman (Gal Gadot) et tente de former avec elle une ligue de super-héros. Il part retrouver Arthur Curry, dit Aquaman (Jason Momoa), le protecteur des océans, tandis que Diana va approcher Victor Stone (Ray Fisher), footballeur devenu à moitié machine après un accident et capable d’influer sur les technologies. Mais les deux hommes refusent de les aider. Barry Allen (Ezra Miller), jeune homme doté de super-vitesse de Central City, accepte avec enthousiasme l’offre de Bruce Wayne.

L’attaque vient de Steppenwolf (Ciarán Hinds), surnommé la Fin des Mondes, un être qui ne vivait que pour conquérir. Par millions, ils ont péri par sa hache ou se sont réincarnés en Paradémons. Sur chaque planète où il débarquait, Steppenwolf se servait de Trois « Boîtes-mères » (artefacts de forme cubique) qui, assemblés, forment l’Unité. Une force apocalytptique qui ne se contente pas de détruire les mondes, mais également de reformer ceux-ci pour qu’ils deviennent comme Apokolips, terre d’origine de Steppenwolf. Il y a cinq mille ans, il s’est rendu sur Terre, mais il dut affronter une alliance exceptionnelle des trois peuples : les Amazones (dont fait partie Wonder Woman), les Atlantes (peuple des Océans auquel appartient Aquaman) et les humains, aidés par un Green Lantern ainsi que trois anciens dieux (Zeus (Sergi Constance), Arès (David Thewlis) et Artémis (Aurore Lauzeral). Steppenwolf perdit pour la première fois et jura de revenir prendre sa revanche. Les Boîtes-mères furent abandonnées sur Terre et dispersées parmi les trois peuples. Rappelé par la Boîte-mère détenue par les Amazones, il récupère celle-ci, ainsi que celle des Atlantes, mais peine à retrouver celle des humains, enterrée en secret pour que personne ne soit tenté de l’utiliser. Ses Paradémons traquent alors tous les humains ayant été en contact avec la Boîte-mère et les rassemblent dans les égouts de Gotham City.

Le commissaire Gordon (J.K. Simmons) informe Batman de ces disparitions, celui-ci va avec ses nouveaux coéquipiers pour les secourir. Ils sont rejoints par Cyborg dont le père a été enlevé. Ils parviennent à libérer les captifs mais Steppenwolf, dans sa fuite, provoque la destruction du tunnel séparant les égouts des eaux du port de Gotham ; Aquaman intervient à temps pour empêcher l’inondation et rejoindre la Ligue, à présent qu’Atlantis a perdu sa Boîte-mère. Bruce Wayne ressent les effets du vieillissement et Wonder Woman est amenée à assumer de plus en plus un rôle de chef.

La Boîte-mère des humains a été utilisée par Silas Stone (Joe Morton), le père de Victor, pour assurer la survie de son fils après son accident. Sur l’initiative de Batman, les super-héros décident d’utiliser eux-mêmes son pouvoir associé à la technologie kryptonienne afin de ressusciter Superman, de même que Lex Luthor avait créé la vie avec la dépouille du général Zod afin de créer Doomsday. Une source d’énergie étant nécessaire pour faire fonctionner la Boîte-mère, Flash propose alors d’utiliser son pouvoir pour produire un éclair avec une charge suffisante pour alimenter la machine. Wonder Woman est réticente mais accepte de combattre Superman si les événements tournaient mal.

Ils déterrent le cercueil de Clark Kent et s’introduisent dans le vaisseau kryptonien à Metropolis. La manœuvre est un succès, Superman est de retour parmi les vivants, mais reste complètement déboussolé et désorienté. Cyborg, ne contrôlant pas son système d’auto-défense, ouvre le feu sur Superman ressuscité. Voyant cet acte comme une menace, le Kryptonien engage immédiatement une confrontation face à la ligue qu’il domine largement. Il s’en prend notamment à Batman, qui ne doit son salut qu’à l’arrivée de Lois Lane (Amy Adams), la seule personne réellement en mesure de lui faire retrouver ses esprits. D’abord hostile et confus, Clark Kent s’adoucit mais reste convalescent. Il part avec Lois à Smallville, retrouver les terres de son enfance afin de se rétablir pour de bon.

Steppenwolf profite alors de la distraction des héros pour voler la dernière Boîte-mère. Il forme l’Unité dans la centrale nucléaire désaffectée de Posarnov, dans le nord de la Russie, ce qui déclenche le processus de terraformation de la planète. Les justiciers viennent l’affronter et le combat, longtemps incertain, bascule après l’arrivée de Superman. Ce dernier réussit ainsi à instiller la peur dans l’esprit de Steppenwolf qui est alors attaqué par ses propres légions et est contraint de battre en retraite.

La bataille marque la naissance de la Ligue et Bruce commence à faire restaurer le manoir Wayne pour en faire le quartier général des justiciers. Barry Allen annonce à son père qu’il a trouvé un poste de scientifique à la police de Central City, Clark Kent reprend sa tâche de justicier, Aquaman retourne protéger les océans et Wonder Woman continue de lutter pour la justice en arrêtant des criminels.

Source: Wikipédia

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche Justice League (2017)

Bande annonce

Super Héros

Avis ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Films recommandés

x
Aller à la barre d’outils