fbpx

Citizen Kane (1941)

Drame | 119 min
Évaluation:
8.3/10
8.3
Affiche Citizen Kane (1941).

Information du film

Histoire du film

 

Au début des années 1940, Charles Foster Kane (Orson Welles) meurt dans son manoir de Xanadu, un vaste domaine palatial de Floride, en prononçant dans un dernier souffle « rosebud » (bouton de rose) et en laissant échapper de ses mains une boule à neige. Une nécrologie en forme d’actualités cinématographiques raconte l’histoire de la vie de Kane, un éditeur de journaux extrêmement riche. La mort de Kane fait sensation dans le monde entier et le journaliste, Jerry Thompson (William Alland), a pour mission de découvrir le sens du mot « Rosebud ». Est-ce un lieu caché, le surnom d’une femme ? Pour percer le mystère Thompson va rencontrer tous ceux qui ont connu Kane, amis et associés, qui tous sont devenus des vieillards. Ces interviews sont accompagnées à chaque fois de flashbacks qui lèvent toujours un peu plus le voile sur sa vie.

Il tente d’approcher Susan Alexander Kane (Dorothy Comingore), aujourd’hui devenue alcoolique qui gère sa propre discothèque, El Rancho, mais elle refuse de lui parler. Thompson se rend aux archives privées du défunt banquier Walter Parks Thatcher (George Coulouris). À travers les mémoires écrites de Thatcher, on apprend que son enfance a débuté dans la pauvreté dans le Colorado. En 1871, après la découverte d’une mine d’or sur sa propriété, la mère de Kane, Mary Kane (Agnes Moorehead), envoie Charles vivre chez Thatcher, qui dirige une banque, afin qu’il soit correctement éduqué et qu’il gère la toute récente fortune familiale. Elle veut éloigner son fils car elle pense que le père de Kane pourrait être violent avec lui. Alors que Thatcher et les parents de Charles discutent des modalités à l’intérieur de la maison, dont notamment le fait qu’il touche à 25 ans le capital mis de côté par la banque, le jeune Kane (Buddy Swan) joue avec bonheur avec un traîneau dans la neige devant la pension de famille de ses parents. Mais lorsqu’il apprend qu’il doit partir vivre avec Thatcher sans sa mère, Charles proteste. Furieux de quitter sa famille pour vivre avec un homme qu’il ne connaît pas, Charles frappe Thatcher avec son traîneau et tente de s’échapper.

Devenu un grand magnat de la presse, il épouse la nièce du président des États-Unis et espère faire une carrière politique, carrière qui s’interrompt lorsque l’on apprend qu’il trompe sa femme Emily Monroe Norton (Ruth Warrick) avec Susan (Dorothy Comingore), une cantatrice sans talent dont il essaye en vain de faire une diva. Sa femme demande le divorce et Kane épouse alors Susan, qui se sépare de lui par la suite. Kane finit par mourir seul dans son immense manoir inachevé.

Chaque témoin qui l’a côtoyé, comme Thatcher, M. Bernstein (Everett Sloane), Jedediah Leland (Joseph Cotten), Susan Alexander Kane, et son majordome, a une perception bien particulière du personnage, souvent très différente de celle des autres : les récits, même entrecroisés, ne font qu’éclairer certains aspects du caractère difficile de Charles Foster Kane sans pour autant expliquer l’énigmatique « Rosebud ».

De retour à Xanadu, les affaires de Kane sont cataloguées ou jetées. Thompson conclut qu’il est incapable de résoudre le mystère et que la signification du dernier mot de Kane restera à jamais une énigme. À la fin du film, la caméra révèle au spectateur que « Rosebud » est le nom du traîneau sur lequel jouait Kane, le jour où il est emmené loin de chez lui. Semblant être indésirable par le personnel du manoir, le traîneau est brûlé.

Source: Wikipédia

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche Citizen Kane (1941).

Bande annonce

Drame

Avis ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Films recommandés

Affiche Les évadés (1994)
x
9.3/10
Affiche Gravity (2013)
x
7.7/10
Affiche Tigertail (2020)
x
6.4/10
x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils