fbpx

Predator (1987)

Action, Aventure, Science-Fiction | 107 min
Évaluation:
7.8/10
7.8
Affiche Predator (1987)

Information du film

Histoire du film

 

En 1987, un vaisseau spatial extraterrestre arrive à proximité de la Terre et largue un module qui entre dans l’atmosphère de la planète, atterrissant quelque part en Amérique centrale.

Quelque temps après, le major Alan « Dutch » Schaefer (Arnold Schwarzenegger), un officier des forces spéciales américaines, arrive au Guatemala à la tête de son équipe de soldats d’élite. Dutch dirige une mission de sauvetage visant à retrouver un ministre du cabinet présidentiel guatémaltèque, pris en otage dans la jungle par des forces de la guérilla locale. Mais George Dillon (Carl Weathers), un vieil ami de Dutch et ancien commando qui travaille maintenant pour la CIA, sert d’officier de liaison et rejoint l’équipe pour la superviser, malgré les objections de Dutch. Avec le reste de l’équipe, composée de Mac (Bill Duke), Billy (Sonny Landham), Blain (Jesse Ventura), Poncho (Richard Chaves) et Hawkins (Shane Black), les soldats s’envolent de leur base en hélicoptère puis sont largués en plein cœur de la jungle. S’enfonçant dans ce milieu dense et hostile, l’équipe commence les recherches.

Les soldats ne tardent pas à trouver l’épave de l’hélicoptère du ministre et les deux pilotes morts. Plus loin, ils tombent sur plusieurs corps suspendus, horriblement lacérés, identifiés comme étant des Bérets verts que Dutch connaissait personnellement à Fort Bragg. Continuant sa progression, le commando atteint finalement le camp des guérilleros, puis l’attaque par surprise. Les insurgés sont éliminés, notamment un officier du renseignement soviétique qui était en possession de documents confidentiels de valeur. Seule une femme guérillero (Elpidia Carrillo) est épargnée et capturée par le commando. Peu après, Dutch, comprenant que les otages étaient en fait de la CIA, interroge Dillon : ce dernier admet que la mission de sauvetage n’était qu’une mise en scène et qu’elle visait en réalité à récupérer les documents des insurgés, et que les cadavres des militaires massacrés découverts dans la jungle faisaient partie d’un premier commando qui avait échoué.

Emmenant avec eux la femme guérillero, l’équipe se rend à son point d’extraction en hélicoptère. Ils ignorent cependant qu’ils sont suivis discrètement par une forme invisible, cachée dans les arbres, qui les observe grâce à un dispositif d’imagerie thermique. Mais Billy finit par sentir la présence de l’intrus, obligeant le commando à s’arrêter. La prisonnière en profite alors pour s’échapper, mais Hawkins la rattrape. Au même moment, la forme invisible surgit et tue Hawkins, avant d’emporter son corps en épargnant la femme. En état de choc, celle-ci est rejointe peu après par le reste du commando, qui regarde médusé les restes de cette attaque surprise.

Peu après, Dutch ordonne à ses hommes de se disperser et de retrouver le corps de Hawkins. Au cours des recherches, Blain est à son tour tué, apparemment par un tir d’une mystérieuse arme à énergie. Quand Mac accourt auprès de son cadavre, il aperçoit physiquement le tueur, une silhouette humanoïde presque invisible qui se confond avec la jungle environnante. La voyant s’échapper, Mac, devenant enragé, déclenche un véritable tir de barrage avec son arme (utilisant le minigun de Blain), bientôt rejoint par le reste de l’équipe qui pilonne la position. Mais leur adversaire réussit à s’échapper, quoique blessé, révélant les traces d’un sang vert luminescent (comme remarqué par la prisonnière). Le commando réalise alors que quelque chose d’inconnu les poursuit.

Peu après, Dutch ordonne à ses hommes de poser des pièges dans toutes les directions. Au cours d’une discussion, Dillon soutient que leur ennemi fait partie des guérilleros, mais Billy n’est pas d’accord et affirme que l’individu qui les pourchasse n’est pas humain, ce qui suscite l’étonnement et le scepticisme des autres.

Tandis qu’ils montent la garde à tour de rôle durant la nuit, un des pièges est subitement déclenché par l’arrivée d’un sanglier sauvage. Mac, en croyant que c’est l’ennemi, le tue au couteau dans l’obscurité. Peu après, les hommes découvrent que le cadavre de Blain a disparu, malgré les nombreux pièges disposés alentours. Ils comprennent que l’individu qui les poursuit peut détecter les pièges, se déplacer d’arbres en arbres et qu’il veut tuer tous les hommes du commando, un par un, comme un chasseur. Anna, la captive guérillero, révèle alors que la créature a été blessée, et qu’elle peut donc être tuée comme le résume Dutch (« S’il peut saigner, on peut le tuer »).

Conforté par cette information, Dutch décide alors de tendre un nouveau piège, plus archaïque cette fois, préférant attendre que leur ennemi morde à l’appât. Dans l’intervalle, Anna expose aux soldats ce qu’elle sait des agissements de la créature, une sorte de légende locale qu’elle a entendue depuis qu’elle est enfant : « le diable qui se fait des trophées avec les hommes ». Voulant en finir, Dutch s’expose volontairement comme appât, mais le prédateur déclenche le piège sans être capturé, blessant dans le même temps gravement Poncho.

Dutch, accompagné de Billy et Anna, emmène Poncho au point d’extraction tandis que Mac et Dillon partent en chasse de leur ennemi. Mais les deux hommes sont tour à tour éliminés par le prédateur inconnu. Billy reste à son tour en arrière dans l’attente de l’ennemi, mais se fait également tuer. Peu après, la créature tue Poncho et blesse Dutch. Conscient qu’elle n’attaque pas les personnes désarmées, Dutch ordonne à Anna d’aller au point d’extraction tandis qu’il fuit de son côté.

Après une longue course poursuite et un saut d’une cascade, Dutch, épuisé, sort de la rivière en rampant dans la boue. Croyant avoir échappé à son poursuivant, il est cependant vite rattrapé par la créature qui arrive derrière lui. À demi-caché derrière la végétation, et grâce à l’effet de l’eau de la rivière qui neutralise le camouflage actif de son ennemi, Dutch parvient à apercevoir la forme véritable de son assaillant : un humanoïde bipède de grande taille, portant un casque et doté d’un équipement futuriste, notamment un canon à énergie miniature fixé à l’épaule. La signature thermique de Dutch étant masquée par la boue qui l’a recouvert au sortir de la rivière, il est invisible aux yeux de la créature. Celle-ci, n’arrivant pas à le repérer, quitte les lieux peu après.

Ayant échappé pour un temps à la créature, Dutch, ne disposant que de très peu de ressources, confectionne divers pièges et armes improvisées (arc et flèches, lance de bois), alors que dans le même temps la créature récupère des trophées sur les cadavres de ses hommes.

Dutch attend la nuit et, après s’être enduit de boue pour se camoufler, appelle son ennemi dans un long cri de guerre, allumant un brasier en guise d’appât. La créature arrive et tombe dans les pièges qu’il a installés. Au cours du duel, Dutch parvient à détruire son dispositif de camouflage mais ne lui provoque que des dégâts mineurs. Moins fort physiquement, Dutch est bientôt à la merci de son ennemi. Mais, le reconnaissant comme un adversaire de valeur, la créature (Kevin Peter Hall) retire son canon d’épaule et son casque révélant un visage d’alien doté de mandibules, puis l’engage au corps à corps. Physiquement dépassé, Dutch est rapidement vaincu ; il rampe alors vers son dernier piège, que la créature contourne intelligemment. Cependant, Dutch parvient à déclencher un contrepoids sur son ennemi, ce qui l’écrase et le blesse gravement.

Alors que la créature gît au sol, Dutch lui demande ce qu’elle est. La créature imite sa question puis active un dispositif fixé sur son poignet, tout en imitant le rire de Billy d’un air maniaque. Dutch comprend alors que son adversaire a activé un dispositif d’autodestruction, et s’enfuit le plus loin possible. Quelques secondes plus tard, une immense explosion ravage les alentours, Dutch ayant réussit à se mettre en sûreté de justesse. Repéré par l’hélicoptère qui a secouru Anna, il est récupéré puis exfiltré de la zone dévastée, apparemment en état de choc.

Source: Wikipédia

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche Predator (1987)

Bande annonce Predator (1987)

Action, Aventure, Science-Fiction

Avis ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Films recommandés

x
6.2/10
Affiche Spider-Man 2 (2004)
x
7.3/10
Affiche Spider-Man (2002)
x
7.3/10
x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils