fbpx

Acteur
Photo de Jaime Sánchez.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Jaime Luis Sánchez Rodríguez
  • Date de naissance: 19 décembre 1938
  • Lieu de naissance: Rincón (Porto Rico)
  • Nationalité: Américain

Biographie

 

Jaime Sánchez, né le  à Rincón à Porto Rico, est un acteur portoricain.

 

Enfance

Jaime Sánchez (ou Jaime Sanchez), de son nom complet Jaime Luis Sánchez Rodríguez, nait à Rincón à Porto Rico en 1938. Son père s’appelle Julio Sánchez et sa mère María Rodríguez. Il est le troisième d’une famille de cinq enfants, et vit dans une famille aux revenus modestes. Son père tient une petite épicerie. A 14 ans, Jaime Sánchez commence à travailler comme acteur pour des stations locales de radio. Dans sa petite ville, il n’y a ni théâtre ni cinéma, mais il commence à jouer sur scène lorsqu’il part faire des études supérieures à Aguada, où l’un de ses professeurs l’encourage dans cette voie.

« J’ai voulu devenir acteur parce que je suis quelqu’un de timide. Les mots que vous êtes amené à dire ne sont pas les vôtres, donc je peux m’exprimer pleinement sans peur ni timidité. »

— Jaime Sánchez

 

Carrière

West Side Story

À 18 ans, Jaime Sánchez emménage à New York. Il survit en travaillant dans des restaurants la nuit, et étudie le métier d’acteur en journée aux HB Studios à Greenwich Village, et avec Wynn Handman à la Neighborhood Playhouse. C’est en tant que serveur, à l’Hôtel Howard Johnson de la 49ème rue, qu’il fait la connaissance de Larry Fuller, un chorégraphe, qui lui dit de se présenter à Harold Prince de sa part. En effet celui-ci est à la recherche d’acteurs sachant chanter pour la comédie musicale qu’il est en train de monter. Jaime Sánchez est accompagné au piano par Fuller pendant son audition, et il est engagé deux jours plus tard. C’est ainsi qu’il commence à jouer en 1957, à Broadway, dans West Side Story. Il interprète pendant deux ans le rôle de Chino, et son nom est parfois orthographié « Jamie Sánchez ».

 

Cinéma

Jaime Sánchez débute au cinéma avec le film David et Lisa (1962) de Frank Perry. Ensuite, il décroche le rôle de Jesus Ortiz dans Le Prêteur sur gages (1964) de Sidney Lumet, pour lequel il remporte le Screen World Award, et il est nominé aux Laurel Award catégorie « Nouveaux artistes masculins ». Il garde un excellent souvenir de Rod Steiger qui lui a beaucoup appris. En 1965 il devient membre de l’Actors Studio, où il côtoie Marlon BrandoPaul Newman et Al Pacino. Puis il interprète le soldat Colombo dans le film de guerre Le sable était rouge (1967) de Cornel Wilde. Il joue le rôle du jeune bandit Mexicain Angel dans La horde sauvage (1969) avec William HoldenErnest BorgnineRobert Ryan et réalisé par Sam Peckinpah. Il est très impressionné par le feu qui anime le réalisateur, et qui l’oblige à se surpasser:

« Sam inspirait les acteurs sans parler durement ; il les incitait à donner leur vie pour lui. J’ai pensé qu’il y avait quelque chose de très spécial, dès le premier jour, quand nous avons commencé à répéter avec cet homme. Je ne le connaissais pas, je ne connaissais personne à Hollywood. J’ai réalisé que cet homme allait faire quelque chose d’incroyable, parce que vous pouvez sentir quand quelqu’un est immense. Il y a une intensité que vous sentez dans les gens comme lui, comme Elia Kazan. Ils ont un feu que vous pouvez voir dans leur visage quand ils vous parlent, ce sont des gens presque effrayants. Sam était une source d’inspiration pour chacun de nous ; nous avons tous travaillé comme si c’était le film de tous les temps. Il ne vous laissait jamais réellement savoir si vous étiez bien, pour obtenir de vous encore d’avantage, pour que vous soyez sur le fil: « Est-ce que j’étais bon ? Est-ce que je n’étais vraiment pas bon ? » Sam donnait à tout le monde le sentiment que vous deviez jouer le tout pour le tout. Ne pas y aller sans jouer le tout pour le tout était un acte de déshonneur. »

— Jaime Sánchez

Malgré le succès international du film, et alors que sa performance est saluée, plus aucun rôle important ne lui est proposé au cinéma par la suite.

Jaime Sánchez est un proche d’Al Pacino, avec lequel il a débuté à Broadway. Il apparait d’ailleurs dans plusieurs de ses films, dans des petits rôles: Serpico (1973), Bobby Deerfield (1977) et L’Impasse (1993). Il joue son propre rôle dans le documentaire d’Al Pacino autour de la pièce Richard III de Shakespeare (Looking for Richard), où on le voit en train de feuilleter un livre de la pièce. Les deux acteurs avaient joué ensemble Richard III au théâtre en 1979.

Il joue aux côtés de son compatriote Raúl Juliá en 1986 dans Deux millions de dollars aux Caraïbes (Florida Straits).

En 2001 il interprète le rôle du père de Miguel Piñero dans le film biographique Piñero de Leon Ichaso. Il connaissait Miguel Piñero, disparu en 1988, depuis longtemps, et avait mis en scène une de ses pièces de théâtre. Miguel Piñero avait aussi écrit l’épisode de Deux flics à Miami (« Il n’y a pas de sot métier ») dans lequel apparait Jaime Sánchez.

 

Télévision

De 1970 à 1971, il interprète le personnage de Miguel dans la deuxième saison de Sesame Street. C’est la première fois qu’un personnage, et donc un acteur latino, apparaissait dans la série. Il apparait aussi, le temps d’un épisode, dans de nombreuses séries télévisées: Le Fugitif (1966), Bonanza (1970), Kojak (1974 et 1976), Deux flics à Miami (1985)

 

Théâtre

Le théâtre est aussi sa passion. Après West Side Story, il enchaîne les rôles à Broadway. En 1963, il joue dans la pièce Oh Dad, Poor Dad, Mama’s Hung You in the Closet et I’m Feeling so Sad. En 1979, il joue dans Richard III et interprète le rôle de Marc Antoine dans la production de Joseph Papp Julius Caesar. Il continue à se produire sur scène. En 2014 il retrouve les membres originaux de West Side Story, 57 ans plus tard, au Westside Theatre à New York.

 

Engagements et reconnaissance

Il joue souvent le rôle du « latino de service » et adhère à la Hispanic Organization of Latin Actors (HOLA), qui se bat pour la représentation des hispaniques à l’écran, car il raconte que plusieurs rôles, destinés au départ à un acteur latino, lui ont échappé au profit d’acteurs ne l’étant pas. Il a également voulu rester près de ses racines, et joue en espagnol pour des metteurs en scène indépendants, dans des films comme Heroína (1965)La Palomilla ou Arocho y Clemente. Il regrette néanmoins que son patronyme le cantonne à l’écran à des stéréotypes, qu’il essaye de briser en interprétant par exemple Shakespeare au théâtre. Si certains critiques lui reprochent son accent hispanique, d’autres applaudissent sa performance, en particulier dans Julius Caesar (1979).

En 2002, la HOLA lui donne un prix pour l’ensemble de sa carrière.

 

Vie privée

Il habite New York car cette ville lui donne l’impression d’être près de Porto Rico. Il en aime aussi la vie culturelle. Il se rend régulièrement à Rincón, où réside toute sa famille.

 

Distinctions

  • 1964 : Screen World Award pour Le Prêteur sur gages
  • 1965 : Most Promising Actor of the Season Award
  • 1965 : Clarence Derwent Award pour Conerico Was Here to Stay
  • 1965 : Theatre World Awards pour The Toilet et Conerico Was Here to Stay
  • 1966 : 12ème place pour le Golden Laurel aux Laurel Awards dans la catégorie des nouveaux artistes masculins
  • 2002 : HOLA Lifetime Achievement Award
Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Jaime Sánchez.

Bande annonce

Acteur

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils