Bloodsport, tous les coups sont permis (1988)

Action, Biographie, Sport, Art Martiaux | 92 min
Évaluation:
6.8/10
6.8
Affiche Bloodsport, tous les coups sont permis (1988)

Information du film

Histoire du film

 

1975. Le capitaine Frank Dux, soldat américain, entraîné dès son plus jeune âge à l’art du Ninjutsu par un maître en art martiaux japonais, Senzo Tanaka, se rend à Hong Kong afin de participer au Kumite, un tournoi clandestin d’arts martiaux mixtes où se réunissent, tous les cinq ans, les meilleurs combattants de la planète et qui peut parfois se terminer par la mort des combattants. Il le fait pour honorer son mentor de lui avoir permis de s’entraîner à la place de son fils, Shingo, décédé.

Durant son enfance, Dux et un groupe d’amis se rendent dans la maison des Tanaka pour voler un katana, mais avant qu’il ne soit appréhendé par Senzo et Shingo, Dux remet le katana à sa place. Impressionné par l’honnêteté de Dux et son manque de peur, Senzo l’entraîne lui et Shingo aux arts martiaux. Suivant la mort de Shingo, Senzo accepte d’entraîner Dux comme un membre du clan Tanaka. Quand les supérieurs de Dux apprennent son intention de se rendre au kumite, ils refusent de le laisser partir. Qu’importe, il déserte, dit au revoir à son mentor et se rend à Hong Kong. Deux officiers de la police de l’armée, Helmer and Rawlins sont chargés de l’arrêter et de le ramener pour désertion.

Après son arrivée à Hong Kong, Dux se lie d’amitié avec Ray Jackson, un lutteur américain et Victor Lin, leur guide qui devient le manager pour Jackson et Dux. Les deux américains ainsi que Chong Li, le champion en titre aussi sournois et cruel que talentueux, gagnent tous leurs combats le premier jour du tournoi. Il y a trois façons de gagner un combat : soit en mettant son adversaire KO, soit en le forçant à dire « Mate ! » (prononcer « Maté ») signifiant ainsi qu’il abandonne, soit en le faisant sortir de l’aire de combat. Dux gagne l’inimitié de Li après avoir battu son record du plus rapide KO. Dux entame une relation amoureuse avec Janice Kent, qui tente d’enquêter sur le Kumite mais qui est horrifiée par sa brutalité. Le deuxième jour du tournoi, Jackson se retrouve contre Li. Bien qu’il semble dominer le début du combat, il fanfaronne au moment où il peut en terminer avec Li, qui reprend le dessus et gagne brutalement le combat en envoyant Jackson à l’hôpital. Dux promet qu’il va venger Jackson. Kent tente de convaincre Dux d’abandonner le tournoi, mais il refuse.

Le dernier jour de la compétition, Dux est coincé par Helmer et Rawlins. Après avoir semé la police locale, il promet aux agents de se rendre une fois que le tournoi sera terminé. Dux arrive en finale du tournoi pour faire face à Li, qui a choqué le public en tuant son adversaire précédent sans aucun remords. Dux domine Li. Ce dernier a alors recours à une poignée de poudre qui aveugle Dux. Il utilise ses autres sens (comme Senzo lui a appris) pour surmonter le handicap et force Li à dire « Mate ». Il devient ainsi le premier vainqueur occidental du Kumite. Il retourne ensuite aux États-Unis avec les agents de police judiciaire.

Source: Wikipédia

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche Bloodsport, tous les coups sont permis (1988)

Bande annonce Bloodsport

Action, Biographie, Sport, Art Martiaux

Avis ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 + 5 =


 

Films recommandés

x
Scroll Up
Aller à la barre d’outils