fbpx

Le cas Richard Jewell (2019)

Biographie, Policier, Drame | 131 min
Évaluation:
7.5/10
7.5
Affiche Le cas Richard Jewell (2019).

Information du film

Histoire du film

 

Richard Jewell (Paul Walter Hauser) a toujours voulu travailler pour les forces de police, qu’il admire. En juillet 1996, il fait partie de l’équipe chargée de la sécurité des Jeux olympiques d’été de 1996 d’Atlanta. Il est l’un des premiers à découvrir la présence d’une bombe dans le parc du Centenaire lors d’un concert. L’explosion fait deux victimes et une centaine de blessés. Mais l’intervention de Richard a sauvé de nombreuses vies. Très vite, les médias font de lui le héros. Mais quelques jours plus tard, la journaliste Kathy Scruggs (Olivia Wilde) de The Atlanta Journal-Constitution révèle que le FBI le suspecte finalement d’être le poseur de bombe, à l’instar d’un agent de sécurité qui avait posé une bombe dans un bus en marge des Jeux olympiques d’été de 1984 à Los Angeles. Richard devient alors l’homme le plus détesté du pays, au grand désespoir de sa mère Barbara « Bobi » Jewell (Kathy Bates). Richard contacte alors l’avocat Watson Bryant (Sam Rockwell), rencontré dix ans auparavant, pour l’aider.

Source: Wikipédia

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche Le cas Richard Jewell (2019).

Bande annonce

Biographie, Policier, Drame

Avis ( 1 )

  • Samuel 04 / 06 / 2020 Reply

    38ème film de Clint Eastwood et bientôt 90 ans de célébré, le réalisateur revient 1 an après son précédent film pour nous communiquer le nom et la vérité sur l’histoire qui a fait trembler les jeux olympiques des Etats Unis de 1996. Que dire sur ce film, si ce n’est que le réalisateur a bien fait d’arrêter les westerns ! Je peux juste conseiller toute personnes d’aller voir ce film en salle, car on retrouve l’ambiance d’un chef d’oeuvre de Clint Eastwood, on rentre très rapidement et facilement dans l’histoire. On sursaute lors de l’explosion de la bombe, on pleure avec la famille, on rit avec les divers liens d’amitiés et le ridicule de la police, on aime les moments entre mère et fils… Pour m’être renseigné sur l’histoire officiel, il est vrai que Clint Eastwood n’a absolument pas touché aux faits et à l’histoire toute entière. On peut effectivement lui reprocher d’être parfois un peu long dans ses explications et pointilleux sur les détails, mais on ne peut pas le critiquer dans sa mise en scène, par exemple. Tout les acteurs sont phénoménaux ! A commencer par Kathy Bates (la mère) qui m’a fait verser quelques larmes je ne sais combien de fois durant la séance. Le fils, Paul Walter Hauser, m’a fait trembler du début à la fin. De plus, concernant les policiers, j’avais l’envie de leur dire mes quatre vérités en face plus d’une fois (cela doit rester secret hein, chut). Les liens qui se nouent entre tout les personnages sont les éléments les plus forts et éprouvants du film. Il y a également un énorme travail sur la musique originale qui est tout bonnement magistrale (je pense même aller acheter le cd). On peut aussi s’apercevoir du montage effectué où les dates et événements n’embrouillent pas le spectateur et sont simples à suivre dans la cohérence précise de l’histoire. Tout ceci lui donne le fait d’être un drame tout à fait réussi ! En bref, je ne peux que vous conseiller d’aller voir le film, et au passage (à moins que les cinémas en vendent) de passer au supermarché acheter une boite de mouchoirs.

       

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Films recommandés

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils