fbpx

James Bond 007 contre Dr. No (1962)

Espionnage, Action | 110 min
Évaluation:
7.2/10
7.2
Affiche James Bond 007 contre Dr. No (1962)

Information du film

Histoire du film

 

En 1962, dans la capitale jamaïcaine Kingston, le chef de la section jamaïcaine du MI6, John Strangways (Tim Moxon), est assassiné par un trio de faux aveugles connus sous le nom de Three Blind Mice. Après s’être introduits dans la villa de Strangways et avoir assassiné sa secrétaire Mary (Dolores Keator), les assassins subtilisent deux dossiers, respectivement intitulés Crab Key et Doctor No.

À Londres, l’agent secret James Bond (Sean Connery), de matricule 007, est convoqué dans le bureau de son supérieur, M (Bernard Lee).

Bond reçoit pour ordre d’enquêter sur la disparition de Strangways et de déterminer si elle est liée ou non à une affaire sur laquelle il travaillait avec la CIA, portant sur la perturbation par ondes radio de lancements de fusées depuis Cap Canaveral.

À son arrivée à l’aéroport de Kingston, une photographe tente de le prendre en photo, et il est aussitôt pris en filature par deux hommes. D’autre part, un conducteur suspect lui propose ses services alors qu’il n’avait demandé aucun chauffeur. Bond lui intime de quitter la route principale, et après un bref combat, l’homme refuse de révéler le nom de son employeur avant de se suicider avec une cigarette au cyanure.

Pendant son enquête à la villa de Strangways, Bond remarque la photo d’un pêcheur avec Strangways. Après avoir repéré le dénommé Quarrel (John Kitzmiller), Bond discute avec lui mais le trouve peu coopératif. Bond le reconnaît comme étant le conducteur de la voiture l’ayant pris en filature la veille. Il le suit et commence à se battre avec lui et un ami lorsque le combat est interrompu par le second homme ayant attendu Bond à l’aéroport : il affirme se nommer Felix Leiter (Jack Lord), agent à la CIA, et explique que, non seulement les deux agents travaillent sur la même mission, mais aussi que Quarrel l’assiste dans sa tâche. Il informe Bond que la CIA a réussi à remonter le brouillage jusqu’à la Jamaïque, mais que les reconnaissances aériennes n’ont pas permis de localiser sa provenance. Quarrel révèle alors qu’il a emmené Strangways sur les îles proches afin de collecter des échantillons de minéraux. Il parle également du Dr No (Joseph Wiseman), qui possède l’île de Crab Key sur laquelle se trouve une mine de bauxite : l’île est activement protégée des intrus par une force armée de sécurité, assistée d’un radar.

Pendant sa fouille de la maison de Strangways, Bond avait trouvé un reçu signé du professeur Dent. Après avoir survécu à une tentative d’assassinat de la part des Three Blind Mice, Bond se rend aux laboratoires Dent : selon le professeur, les échantillons apportés par Stragways ne valaient rien. Sur ce, Dent (Anthony Dawson) se rend immédiatement sur Crab Key, où le Dr No lui fait part de son déplaisir quant à sa venue sur l’île en plein jour et son échec à tuer Bond. Il lui ordonne d’essayer de nouveau, cette fois-ci avec une tarentule. La nuit, Bond parvient à tuer l’araignée, puis, par le biais de Mlle Taro (Zena Marshall), secrétaire à la maison du Gouvernement, tend un piège au professeur, qu’il parvient à capturer, interroger et qu’il élimine froidement de deux balles, alors que le pistolet du docteur Dent est vide, illustrant ainsi sa licence de tuer, rappelée par M lors de leur entrevue avant la mission. Ayant détecté des traces de radioactivité des échantillons de Strangways dans le bateau de Quarrel, Bond persuade le Jamaïcain réticent de l’emmener sur Crab Key. Il y rencontre Honey Ryder (Ursula Andress), une jeune femme cherchant des coquillages et seulement vêtue d’un bikini blanc. Malgré un accueil hostile, elle accepte d’aider Bond et emmène les deux hommes dans les marais intérieurs de l’île. Après la tombée de la nuit, ils sont attaqués par le faux dragon du Dr No, qui terrorisait l’île de Crab Key. Pris d’assaut par Bond et Quarrel, l’engin est responsable de la mort de ce dernier pour voir 007 et son amie être faits prisonniers. Bond et Honey sont décontaminés avant d’être emmenés dans une prison dorée puis drogués.

À leur réveil, ils sont escortés jusqu’à la salle à manger du Dr No. Il révèle alors qu’il est membre du SPECTRE (SPecial Executive for Counter-intelligence, Terrorism, Revenge and Extortion) et prévoit de perturber le programme Mercury de Cap Canaveral grâce à un faisceau d’ondes atomiques. Après le dîner, Honey est emmenée et Bond frappé par les gardes.

Emprisonné dans une cellule, Bond parvient à s’évader par le système de ventilation. Déguisé en technicien, il se rend dans la salle de contrôle, une salle pleine d’instruments high-tech dotée d’un réacteur atomique enfoncé dans le sol, le tout supervisé par le Dr No en personne. Bond parvient à dérégler le réacteur nucléaire alors que la fusée américaine est en train de décoller. Il engage un combat au corps à corps avec un garde qui l’a repéré, puis avec le Dr No alors que la salle est en cours d’évacuation : poussé dans le bassin nucléaire en ébullition, le scientifique meurt ébouillanté, incapable de s’agripper à l’échelle métallique avec ses mains humides. Bond réussit à trouver Honey et à s’enfuir en bateau avec elle juste avant que la base n’explose.

Source: Wikipédia

Trailers & Videos

trailers
x
Affiche James Bond 007 contre Dr. No (1962)

Bande annonce James Bond 007 contre Dr. No (1962)

Espionnage, Action

Avis ( 0 )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Films recommandés

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils