fbpx

Acteur
Photo de Ned Beatty.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Ned Thomas Beatty
  • Date de naissance: 6 juillet 1937
  • Lieu de naissance: Louisville (États-Unis)
  • Taille: 1.70 m
  • Nationalité: Américain

Biographie

 

Ned Thomas Beatty né le 6 juillet 1937 est un acteur américain à la retraite. Il a joué dans plus de 160 films et a été nommé pour un Academy Award, deux Emmy Awards, un MTV Movie Award pour le meilleur méchant et un Golden Globe Award; Il a également remporté un Drama Desk Award.

Ces nominations découlent de ses performances dans des films et des séries télévisées telles que Network – Main basse sur la TV (1976), Mort au combat (1979), Hear My Song (1991) et Toy Story 3 (2010). Il a connu un grand succès commercial dans des rôles tels que l’exécutif Bobby Trippe dans Délivrance (1972), L’ avocat Delbert Reese dans Nashville (1975), le chercheur Martin Dardis dans Les hommes du président (1976), l’ agent fédéral sous couverture Bob Sweet dans Transamerica Express (1976), le prêtre, le père Edwards dans L’exorciste II: L’hérétique (1977), l’ homme de main Otis de Lex Luthor dans Superman (1978) et Superman II (1980), le bras droit d’un millionnaire dans Le joujou (1982), Pavel Borisov dans Le quatrième protocole (1987), le présentateur de télévision Ernest Weller dans L’exorciste en folie (1990), le père de Rudy Ruettiger dans Rudy (1993), l’ avocat McNair dans Just Cause (1995), Dexter Wilkins dans Perpète (1999), le simple shérif de Where the Red Fern Grows (2003), le sénateur corrompu Charles F. Meachum dans Shooter, tireur d’élite (2007), un membre du Congrès États-Unis Doc Long dans La guerre de Charlie Wilson (2007) et dans les films d’animation comme la voix de Lotso dans Toy Story 3 (2010), Tortoise John dans Rango (2011).

 

Enfance

Beatty est né à Louisville, Kentucky, de Margaret (née  Fortney; 26 avril 1907 – 29 janvier 1991) et de Charles William Beatty (8 août 1907 – 27 octobre 1952). Il a une soeur, Mary Margaret. En 1947, le jeune Ned a commencé à chanter dans des quatuors de gospel et de salon de coiffure à St. Matthews, au Kentucky, et dans son église locale. Il a reçu une bourse pour chanter dans la chorale a cappella à l’Université de Transylvanie à Lexington, Kentucky; il a assisté mais n’a pas obtenu son diplôme.

En 1956, il fait ses débuts sur scène à 19 ans, apparaissant dans Wilderness Road, un spectacle historique en plein air situé à Berea, dans le Kentucky. Au cours de ses dix premières années de théâtre, il a travaillé au Barter Theatre à Abingdon, en Virginie, au State Theatre of Virginia. De retour au Kentucky, il a travaillé dans la région de Louisville au milieu des années 1960, au Clarksville Little Theatre (Indiana) et au tout nouveau théâtre Actors de Louisville. Son temps à cette dernière comprenait une course comme Willy Loman dans Death of a Salesman en 1966.

 

Carrière

Années 1970

Beatty fait ses débuts au cinéma sous le nom de Bobby Trippe dans Délivrance (1972), avec Jon Voight et Burt Reynolds, dans le nord de la Géorgie. Le personnage de Beatty est contraint de se déshabiller par deux hommes de la montagne qui l’humilient et le violent, une scène si sans précédent, horrifiante et choquante qu’elle est toujours considérée comme un événement marquant. Il est également apparu dans Juge et hors-la-loi (1972), un western avec Paul Newman.

Beatty a fait Le voleur qui vient dîner (1972), The Last American Hero (1973) et Les bootleggers (1973). Ce dernier film a réuni Beatty avec son co-star de Délivrance (1972), Burt Reynolds. Il est également apparu dans un épisode de la série télévisée La famille des collines (1973), ainsi que dans le téléfilm The Marcus-Nelson Murders (1973), le pilote de la série Kojak. L’année suivante, il apparaît dans le téléfilm  Exécuté pour désertion (1974) et dans l’épisode en deux parties de Deux cent dollars plus les frais (1974), “Profit and Loss”. En 1975, il crée WW et le Dixie Dancekings (1975) et Nashville (1975), en plus d’apparaître comme colonel Hollister dans l’ épisode de la série M * A * S * H ​​(1975) , “Dear Peggy”. Il est apparu dans le film Attack on Terror: The FBI vs. the Ku Klux Klan (1975) en tant que shérif adjoint, Thompson Thompson (1975). Ned a également fait une apparition dans la série Gunsmoke (1975) dans l’épisode de “The Hiders”.

Beatty a reçu son premier Oscar nomination pour le Meilleur Acteur pour le film Network – Main basse sur la TV (1976), dépeignant un président emphatique de réseau de télévision, mais avisé du conseil d’ administration qui convainc le fou personnage Howard Beale (interprété par Peter Finch) cette société dirigée mondiale la déshumanisation est non seulement inévitable, mais c’est aussi une bonne chose. Ni Beatty, ni William Holden, qui partageaient le rôle principal avec Finch, n’ont remporté un Oscar. Les trois autres prix d’acteur en plus du meilleur acteur de soutien ont été balayés par les acteurs du film Network – Main basse sur la TV (1976): Meilleur acteur pour Peter Finch, Meilleure actrice pour Faye Dunaway et la meilleure actrice de soutien pour Beatrice Straight.

Il est apparu dans Les hommes du président (1976), Le bus en folie (1976), Transamerica Express (1976) et Mikey et Nicky (1976). Il est retourné travailler avec John Boorman dans L’exorciste II: L’hérétique (1977), mettant en vedette Linda Blair, et est apparu dans “Le chapitre final”, le premier épisode de la série Voyage dans l’inconnu (1977). En 1977-78, il a joué dans le sitcom Szysznyk sur CBS.

Beatty apparaît dans Sauvez le Neptune (1978), un drame à bord d’un sous-marin avec Charlton Heston. Le film est surtout important pour être le premier film à l’écran de Christopher Reeve, futur costar de Beatty. Plus tard cette année, Beatty a été jeté par Richard Donner pour dépeindre l’ homme de main Otis de Lex Luthor dans Superman (1978), comme il le ferait dans la suite Superman II (1980), où l’ on voit son personnage étant laissé en prison. Il a reçu une deuxième nomination pour le prix Emmy de l’acteur principal exceptionnel dans pour Mort au combat (1979). Puis, il a été vu dans Le malin (1979), réalisé par John Huston, et 1941 (1979), réalisé par Steven Spielberg.

 

Années 1980

Beatty apparaît dans le film américain de Ronald Neame, Jeux d’espions (1980) avec Walter Matthau. Puis, Beatty apparaît dans le film de comédie / science-fiction The Incredible Shrinking Woman (1981), réalisé par Joel Schumacher et mettant en vedette Lily Tomlin. Beatty retourne travailler avec Richard Donner et Richard Pryor dans la comédie Le joujou (1982). Beatty a de nouveau travaillé avec Burt Reynolds dans la farce de course automobile Stroker Ace (1983).

Au milieu des années 1980, Beatty est apparu dans le film de comédie Restless Natives (1985), réalisé par Michael Hoffman. À la fin des années 1980, Beatty est apparu dans un autre film de comédie, sous le titre de “Dean Martin” dans À fond la fac (1986), avec Rodney Dangerfield. Il a joué un flic corrompu dans le film de néo-noir américain Big Easy, le flic de mon coeur (1986) réalisé par Jim McBride et mettant en vedette Dennis Quaid, et a continué avec un drame d’espionnage, Le quatrième protocole (1987), avec Michael Caine et Pierce Brosnan.

Beatty est apparu avec le personnage principal Thelonious Pitt dans Shadows in the Storm (1988), réuni avec Burt Reynolds et Christopher Reeve pour le film de comédie Scoop (1988), sa cinquième fois dans un film avec Burt Reynolds. Il est apparu dans Purple People Eater (1988), décrivant un grand-père simple. Puis, Beatty a créé Chattahoochee (1989), représentant le Dr Harwood. Il joua un rôle récurrent en tant que père du personnage de John Goodman, Dan Conner, dans la série télévisée Roseanne (1989-1994).

 

Années 1990

Entré dans les années 1990, Beatty a obtenu sa troisième nomination pour un Emmy Award pour un acteur exceptionnel pour Last Train Home (1989). Un an plus tard, il est apparu dans le film britannique Hear My Song (1991), dans lequel il a interprété le ténor Josef Locke, pour lequel il a été nominé pour le Golden Globe Award du meilleur acteur dans un second rôle – Motion Picture.

Beatty a de nouveau travaillé avec Linda Blair dans L’exorciste en folie (1990), une parodie de L’ Exorciste (1973). Il est apparu dans l’ aventure de super-héros Marvel Captain America (1990). Il a interprété le père de la mariée dans Prelude to a Kiss (1992), aux côtés de Meg Ryan et Alec Baldwin. Puis, il est apparu dans la vraie histoire de Rudy (1993), en jouant avec un fan de football irlandais de Notre Dame Fighting dont le fils, contre toute attente, fait partie de l’équipe de football de l’école. Beatty a joué dans la série télévisée Homicide en tant que détective Stanley Bolander pour ses trois premières saisons (1993-1995).

Beatty a joué dans le film de science-fiction Replikator (1994) et la comédie mystérieuse Radioland Murders (1995). Il travaille avec Sean Connery et Laurence Fishburne dans le thriller Just Cause (1995). Il a joué le rôle du juge Roy Bean dans l ‘adaptation de la série télévisée du roman occidental de Larry McMurtry, Streets of Laredo (1995). Il est apparu dans un film dramatique écrit et réalisé par Spike Lee et mettant en vedette Denzel Washington, He Got Game (1998). Beatty est retourné travailler avec Cookie’s Fortune (1999), Perpète (1999) et Spring Forward (1999).

 

Années 2000

Au début des années 2000, il était membre de la distribution originale du film TV Homicide (2000), reprenant son rôle de détective Stanley Bolander. il est apparu dans le film de Peter Hewitt, Plein gaz (2002). Il a interprété un simple shérif dans Where the Red Fern Grows (2003).

Beatty a également eu une carrière d’acteur de théâtre, notamment dans la production londonienne de Cat on a Hot Tin Roofavec Brendan Fraser et Frances O’Connor, qui a remporté un prix Drama Desk.

Au milieu des années 2000, Beatty est apparu dans le téléfilm Le bonnet de laine (2004), avec William H. Macy, et dans un film indépendant américain réalisé et écrit par Ali Selim, Sweet Land (2005). En mars 2006, Beatty a reçu le prix “Master of Cinema” du RiverRun International Film Festival (le plus grand honneur du festival), à Winston-Salem, en Caroline du Nord.

À la fin des années 2000, Beatty a dépeint un sénateur américain corrompu dans la version cinématographique du roman Point of Impact de Stephen Hunter, intitulé Shooter, tireur d’élite (2007), réalisé par Antoine Fuqua et mettant en vedette Mark WahlbergMichael Peña et Danny Glover; dans un film dramatique écrit et réalisé par Paul Schrader, The Walker (2007), et en tant qu’honorable membre du Congrès américain Doc Long dans l’histoire vraie de La guerre selon Charlie Wilson (2007), avec Tom Hanks et Julia Roberts, réalisé par Mike Nichols. Il a également travaillé avec Tommy Lee Jones dans le thriller Dans la brume électrique (2009).

 

Années 2010

Beatty a joué dans le thriller The Killer Inside Me (2010), qui faisait partie du Festival du Film de Sundance, et a exprimé l’antagoniste principal Lots-o dans Toy Story 3 (2010). Puis, Beatty a travaillé avec l’acteur Johnny Depp et le réalisateur Gore Verbinski dans le film d’animation par ordinateur Rango (2011), encore une fois, jouant le rôle de l’antagoniste. Il est apparu brièvement dans le film Funny Guy (2012) et dans le film Rampart (2011), en face de Woody Harrelson, qui se déroule en 1999 à Los Angeles. Beatty est également apparu à la série télévisée Go On (2013), en face de Matthew Perry, qui interprète Coach Spence dans l’épisode 16.

Le prochain film de Beatty était Teddy Bears (2013), une comédie noire sur trois couples qui se rendent dans le désert pour aider leur ami à guérir après le décès de sa mère. Le film mettait en vedette Gillian Jacobs, Zachary Knighton, David Krumholtz, Mélanie Lynskey, Ahna O’Reilly et Jason Ritter, et était dirigé par son fils Thomas Beatty et Rebecca Fishman. Son autre film était Destination Love (2013), une comédie américaine réalisée par David E. Talbert et écrite par Talbert à partir de son livre du même nom, en face de Paula Patton, Adam Brody, Djimon Hounsou, Taye Diggs, Christina Milian et Derek Luke. Il a maintenant pris sa retraite depuis 2014 pour des raisons inconnues.

 

Vie personnelle

Beatty a été marié quatre fois. Sa première femme était Walta Chandler; ils se sont mariés de 1959 à 1968 (avant que Beatty ne devienne acteur) et ont quatre enfants: Douglas Beatty (né en 1960), les jumeaux Charles et Lennis Beatty (né en 1963) et Walter Beatty (né en 1966). Sa deuxième femme était l’actrice Belinda Rowley; ils se sont mariés de 1971 à 1979 et ont eu deux enfants: John Beatty et Blossom Beatty. Sa troisième femme était Dorothy Adams “Tinker” Lindsay; ils se sont mariés du 28 juin 1979 à mars 1998 et ont eu deux enfants: Thomas Beatty en 1980 et Dorothy Beatty en 1983. Sa quatrième épouse est Sandra Johnson; ils se sont mariés le 20 novembre 1999 et résident en Californie. Ils ont également une résidence à Karlstad, au Minnesota .

Le 29 juin 2012, Beatty a assisté à la projection du 40ème anniversaire de Délivrance (1972) chez Warner Bros, avec Burt ReynoldsRonny Cox et Jon Voight.

 

Prix

Au cours de sa carrière, Beatty a obtenu sa première nomination pour un Academy Award dans la catégorie Meilleure actrice dans un second rôle pour Network – Main basse sur la TV (1976), interprétant Arthur Jensen. Sa deuxième nomination, un Emmy Award, est allée à Mort au combat (1979) dans la catégorie «Meilleur acteur dans une mini série ou une spéciale» et la troisième nomination est un autre Emmy Award pour «acteur exceptionnel dans une mini-série ou une spéciale» pour Last Train Home (1990). Il a remporté la quatrième nomination pour un prix Golden Globe dans la catégorie Meilleur acteur de soutien – Motion Picture for Hear My Song (1990), interprétant le ténor irlandais Josef Locke et sa cinquième nomination pour un MTV Movie Award dans la catégorie Best Villain de la voix de l’antagoniste Lots-O dans Toy Story 3 (2010).

Il a remporté un prix Drama Desk Award pour Cat on a Hot Tin Roof (2004) dans la catégorie Meilleur acteur vedette, avec Brendan Fraser et Frances O’Connor.

 

Gagné

Drama Desk Award

  • Acteur vedette exceptionnel dans une pièce de théâtre  – Cat on a Hot Tin Roof (2004)

 

Nominé

Academy Award

  • Meilleur acteur de soutien  – Network – Main basse sur la TV (1976)

 

Emmy Award

  • Acteur principal dans une minisérie ou un spécial  – Mort au combat (1979)
  • Acteur de soutien exceptionnel dans une mini-série ou un spécial  – Last Train Home (1990)

 

Golden Globe Award

  • Meilleur acteur dans un second rôle – Film  – Hear My Song (1991)

 

MTV Movie Award

  • MTV Movie Award pour le meilleur méchant  – Toy Story 3 (2010)
Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Ned Beatty.

Bande annonce Délivrance (1972)

Acteur

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils