Acteur
Photo de Michael J. Pollard.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Michael John Pollack Jr.
  • Date de naissance: 30 Mai 1939
  • Lieu de naissance: Passaic (États-Unis)
  • Taille: 1.68 m
  • Nationalité: Américain

Biographie

 

Michael John Pollard né le 30 mai 1939 à Michael John Pollack Jr. est un acteur américain. Il est surtout connu pour avoir interprété le rôle de CW Moss dans le film Bonnie et Clyde (1967), ce qui lui a valu un Oscar aux Oscars du meilleur second rôle.

 

Enfance

Pollard est né à Passaic, dans le New Jersey. Il est le fils de Sonia V. née Dubanowich et de Michael John Pollack. Ses parents étaient tous deux d’origine polonaise. Sa mère est née à New York et son père est né dans le New Jersey. Le père de Pollard a soutenu sa femme et Michael, Jr. en travaillant 60 heures par semaine en tant que barman au Tap Room d’O’Rourke. Pollard a assisté au Studio Montclair Actors à New York.

 

Carrière

Début de carrière

En 1959, Pollard avait un rôle minuscule de cireur de chaussures dans un épisode d’ Alfred Hitchcock Presents, “Rendez-vous chez onze” (saison 5, épisode 3) et d’herpétologue H. Eidelpfeiffer dans “cadeau d’anniversaire” (saison 5, épisode 6). Pollard a également décrit Homer McCauley, acteur dramatique, dans une adaptation télévisée du roman de William SaroyanThe Human Comedy, narré par Burgess Meredith. Cette même année, Pollard apparut dans l’épisode “The Unknown Town” de la série télévisée d’ espionnage Five Fingers (1959) de David Hedison.

Plus tard au cours de la même année, Pollard apparut dans le cinquième épisode de la série CBS Dobie Gillis (1959) dans le rôle de Jerome Krebs, le cousin germain de Maynard G. Krebs, interprété par Bob Denver, qui avait été enrôlé dans la United States Army. Le personnage de Pollard devait remplacer Maynard mais a disparu quand Denver a été classé 4-F et a pu revenir à la série.

Pollard a créé le rôle non chantant de Hugo Peabody dans la production originale de BroadwayBye Bye Birdie (1963). En 1962, Pollard est apparu dans la série télévisée comique et dramatique de Robert YoungWindow on Main Street, dans l’épisode “Le garçon qui a eu beaucoup de rires”. La même année, il joue dans le rôle de Virgil, cousin socialement maladroit mais talentueux du député Barney Fife, dans The Andy Griffith Show (1962) de CBS.

Il est apparu dans un épisode de Channing (1964), un drame sur la vie de l’ université mettant en vedette Jason Evers et Henry Jones. Cette même année, Pollard joue le rôle de Digby Popham dans la comédie musicale Summer Magic (1963) de James Neilson, aux côtés de Hayley Mills. Il a également été choisi dans le rôle de Danny Larkin dans l’épisode “Dis-moi quand tu iras au paradis” de 1963 du drame ABC, Going My Way, mettant en vedette Gene Kelly dans le rôle d’un prêtre catholique à New York.

Pollard a joué le rôle de Cyrus dans un épisode de 1964 de la série western CBS, Gunsmoke, intitulée “Journey for Three”. Cette année-là, il a également joué dans L’extravagante Lucie avec Ted Mooney, fils de M. Mooney. En 1965, il a joué le rôle de “Jingles” dans l’épisode “La princesse et les paupiers” dans le drame policier ABC, Honey West, interprété par Anne Francis.

En 1966, il décrivit Bernie dans une autre série d’espionnage de la NBC, Les espions (1966), dans l’épisode “Trial by Treehouse” (19 octobre 1966), aux côtés des vedettes des séries Bill Cosby et Robert Culp, ainsi que des autres stars invitées Cicely Tysonet Raymond St. Jacques. Également en 1966, Pollard a joué le rôle (non crédité) de Stanley, mécanicien d’avion au nez qui coule, dans Les Russes arrivent, les Russes arrivent (1966).

Pollard est connu pour sa petite taille, qui lui a permis de jouer des rôles de jeunesse jusque dans la vingtaine. L’un de ces rôles remarquables incluait l’adolescente leader d’une planète entièrement consacrée aux enfants dans l’épisode emblématique obsédant ” Miri ” de la série originale de Star Trek (1966):

… Michael J. Pollard est extrêmement efficace en tant que chef de culte pour les enfants, et les enfants eux-mêmes gèrent un mélange parfait de chair de poule, de peur et de bêtise. Le cri de «bonk-bonk sur la tête» est amusant jusqu’à ce que vingt enfants s’empilent sur Kirk et qu’il émerge avec du sang coulant le long des côtés de sa tête.

Il est également apparu dans le premier épisode de la saison mémorable de Irwin Allen dans Perdus dans l’espace (1966) comme Peter nameless garçon Pan comme qui vit dans la dimension derrière tous les miroirs “The Magic Mirror”

En 1967, il a joué le rôle de soutien de C. W. Moss dans Bonnie et Clyde (1967) Arthur Penn, aux côtés de Warren BeattyFaye DunawayGene Hackman, et Estelle Parsons, pour lequel il a reçu l’ Oscar et le Golden Globe Award nominations pour le meilleur Souting Actor et a remporté un BAFTA Award pour le nouveau venu le plus prometteur aux rôles de premier plan. Le rôle a conduit à sa candidature à la blague en 1968 à la présidence des États-Unis, accompagné de la chanson de campagne: “Michael J. Pollard for President”, enregistrée par le DJ et artiste Jim Lowe, plus connu dans les années 1950 pour le hit ” The Green Door “. (Le disque présente Pollard lui-même, demandant: “Hé, mec … président de quoi …?” Et un extrait du vrai candidat Robert Kennedy ; Kennedy a été assassiné peu après la sortie du disque, qui conduit de nombreuses stations de radio à refuser de le jouer.)

Également en 1967, Pollard joue le rôle principal dans le court métrage de Derek May, Niagara Falls. Plus tard cette année-là, il a de nouveau été distingué dans la comédie autobiographique de Carl Reiner, Enter Laughing (1967); Le critique de cinéma Roger Ebert a écrit:

Michael J. Pollard, un inconnu avant son entrée fascinante dans Bonnie and Clyde, fait plisser les yeux sur Marvin, le copain de notre héros, et vole chaque scène. Pollard a quelque chose de tout à fait original et qui semble frapper le public de façon irrésistiblement drôle et digne d’affection. S’il y travaille et obtient une pause ou deux, rien ne l’arrêtera. Vraiment. Tout ce dont il a besoin, c’est de la visibilité et les gens vont devenir dépendants.

Il a joué le rôle de soutien d’un prisonnier de guerre américain échappé, « Packy », dans la Colombie – guerre mondiale -themed comédie L’extraordinaire évasion (1969), réalisé par Michael Winner.

 

Années 1970 – présent

En 1970, Pollard jouait le rôle principal de Little Fauss dans le film culte des courses de motos L’ultime randonnée (1970) avec Robert RedfordNoah Beery Jr.Lucille Benson et Lauren Hutton.

Pollard a joué dans Billy le cave (1972), une biographie révisionniste de Billy the Kid au début de sa carrière criminelle, qui se déroule à Coffeyville, Kansas:

Ce n’est pas typique, l’ouest de Tinseltown cependant. Cela ressemble plus à The Making of a Sociopath, avec Michael J. Pollard dans le rôle de Billy Bonney, 17 ans, déplacé, dans les jours qui ont précédé son évolution dans le célèbre Billy the Kid … c’est le rôle idéal pour Pollard . Et bien qu’il soit un peu vieux pour jouer un adolescent (il avait 33 ans), il nous tend un Billy perpétuellement victime de malchance, jusqu’à ce qu’il finisse par faire sauter un sceau à la toute fin et jette des étincelles à son avenir.

En 1974, il jouait le rôle d’un jeune homme mourant d’un cancer, dans le premier épisode de la saison 1, ” Le temps de sa vie“, de la série télévisée de camionnage Movin On. Il a ensuite joué un rôle de premier plan dans le film culte, Melvin and Howard (1980), au sujet de la controverse Melvin Dummar – Howard Hughes Mormon Will. Pollard a également joué dans 6 épisodes de l’échec de CBS série de comédie Leo & Liz in Beverly Hills (1986) avec Harvey Korman et Valerie Perrine.

Pollard joue le rôle d’un pompier volontaire et curieux, Andy, dans le film Roxanne (1987), mettant en vedette Steve Martin. L’année suivante, Pollard joue le rôle d’Herman (le sans-abri qui pensait que Bill Murray était Richard Burton) dans le film Fantômes en fête (1988).

Pollard avait un rôle mineur dans Sleepaway Camp III: Teenage Wasteland (1989) et un rôle plus important en tant qu’inventeur de super-armes et d’une super voiture dans Tango & Cash (1989), dans lequel figuraient également Kurt Russell et Sylvester Stallone. Également en 1989, il joue le rôle de M. Mxyzptlk, impile de la cinquième dimension, dans la série télévisée Superboy.

Pollard a joué Bug Bailey dans le populaire film de 1990, Dick Tracy (1990).

En 1992, il a joué dans un épisode de la sixième saison du Ray Bradbury Theatre, dans The Handler , dans lequel il dépeignait un entrepreneur de pompes funèbres qui tentait de donner à ses clients un traitement supplémentaire qu’il pensait devoir avoir. En 1993, il est apparu dans le film d’horreur Skeeter (1993). Il a joué le rôle d’ Eolus dans la série The Odyssey (1997) avec Armand Assante.

Pollard a continué à travailler dans le cinéma et la télévision au 21ème siècle, y compris son apparition en tant que “Stucky” dans le film culte dirigé par Rob Zombie La maison des 1000 morts (2003).

Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Michael J. Pollard.

Trailer: Tango & Cash

Acteur

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils