Lhermitte Thierry

Acteur, Scénariste, Producteur
Photo de Thierry Lhermitte.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Thierry Lhermitte
  • Date de naissance: 24 novembre 1952
  • Lieu de naissance: Boulogne-Billancourt (France)
  • Taille: 1.84 m
  • Nationalité: Français

Biographie

 

Thierry Lhermitte, né le  à Boulogne-Billancourt, est un acteur, scénariste et producteur de films français.

Ayant fait partie de la troupe du Splendid, Thierry Lhermitte est notamment connu pour ses rôles dans les films Les BronzésLe père Noël est une ordure (1982), Un Indien dans la ville (1994), Le Dîner de cons (1998) ou encore dans la trilogie des Ripoux.

 

Famille, formation et débuts

Thierry Lhermitte est l’arrière petit-fils du peintre Léon Lhermitte, le petit-fils du neurologue et psychiatre Jean Lhermitte et le neveu du neurologue François Lhermitte.

Élève au lycée Pasteur de Neuilly-sur-Seine, il y rencontre Michel Blanc, Christian Clavier et Gérard Jugnot, ses futurs partenaires de scène. Baccalauréat C en poche, il s’inscrit à l’université Paris-Dauphine mais y sèche les cours pour suivre avec ses camarades les cours d’art dramatique de Tsilla Chelton en 1970. Ils débutent ensemble au café-théâtre et montent en 1972 leur premier spectacle intitulé Non Georges, pas ici, au café-théâtre du Poteau. S’inspirant du Café de la Gare de Coluche, ils forment en 1974 la troupe comique du Splendid.

« L’Expérience du Splendid nous a montré que les plus belles réussites, malgré les défauts de chacun, se forgent dans la recherche de l’unanimité »

— Thierry Lhermitte, Le Pélerin, « Entretien avec Thierry Lhermitte », no 6982, 2016, p. 8.

 

Carrière

Remarqué pour son physique de « jeune premier » dès le film Les Bronzés (1978), Thierry Lhermitte enchaîne les grands succès populaires dans les années 1980 : L’Année prochaine… si tout va bien (1981) avec Isabelle Adjani, Le père Noël est une ordure (1982) avec ses anciens partenaires du Splendid, Les Ripoux (1984) avec Philippe NoiretLe Mariage du siècle (1985) avec Anémone…

En 1987, en plein succès, il fait un tour du monde avec sa famille à bord d’un voilier.

Il s’essaye une fois à la réalisation d’un film à sketches, Les Secrets professionnels du Dr Apfelglück (1991), mais l’expérience a été, selon lui, un échec. Il obtient son plus grand succès avec Un Indien dans la ville (1994).

Dans les années 1990, il mène en parallèle à sa carrière d’acteur à succès La Totale ! (1991). Il joue le rôle de “Pierre Brochant” dans Le Dîner de Cons (1998) avec Jacques VilleretFrancis HusterDaniel Prévost et réalisé par Francis Veberetc., une carrière de producteur, qu’il abandonne après la déception commerciale du film Le Prince du Pacifique (2000).

Les années 2000 sont surtout marquées par les retrouvailles du Splendid dans Les Bronzés 3 : Amis pour la vie (2006), gros succès de l’année 2006. Retrouvailles encore avec les Ripoux 3 (2003), ou avec Jacques Villeret dans Effroyables Jardins (2003).

Il tient le rôle principal du film Une affaire privée (2001) de Guillaume Nicloux, un grand rôle dramatique où il excelle.

Après quelques seconds rôles au cinéma, c’est à la télévision qu’il décide de faire son retour en janvier 2011 dans la série Doc Martin (2011). Il quitte la série au terme de la quatrième saison, diffusée au printemps 2015. La même année, il remporte un joli succès dans la mini-série policière de France 2, Les Témoins (2015).

 

Autres activités et prises de position

Thierry Lhermitte crée une société de multimédia, France Cinéma Multimedia et, avec Louis Becker, les sociétés de production de cinéma ICE et ICE3 (avec lesquelles sont produits Nuit d’ivresse (1986), Un Indien dans la ville (1994), etc.).

Le 15 octobre 2010, invité de l’émission C à vous sur France 5, il prend position en faveur de la loi Hadopi destinée à lutter contre le piratage des œuvres. Il défend le principe de cette loi, mais reconnaît qu’elle est « très, très imparfaite ». Il est par ailleurs un des administrateurs de la société Trident Media Guard (TMG), prestataire choisi fin janvier 2010 par le gouvernement français pour la mise en œuvre de cette loi.

Il affiche sa passion pour les sciences, en particulier l’informatique et les mathématiques. A l’avènement de la micro-informatique personnelle dans les années 1980, il apprend en autodidacte la programmation et participe avec plus ou moins de succès à des investissements dans quelques entreprises spécialisées. Il s’intéresse également aux sciences de la vie, avouant être « totalement sidéré par la complexité du vivant ». Il est d’ailleurs depuis 2004 parrain de la Fondation pour la Recherche Médicale. À ce titre et depuis 2011, il tient régulièrement une chronique dans Le Magazine de la santé sur France 5 dans laquelle il fait découvrir le travail de différentes équipes de recherche.

Il se déclare agnostique.

« Je suis agnostique. À la question du pourquoi, je ne vois qu’une réponse, intuitive, relevant de la foi, de la croyance – ce que je respecte. Seul le comment m’intéresse »

— Thierry Lhermitte, Le Pèlerin, Entretien avec Thierry Lhermitte , no 6982, 2016, p. 8.

Passionné d’équitation et possédant des chevaux, il pratique l’équitation éthologique au Haras de la Cense. Il a également pratiqué le karaté pendant une dizaine d’années.

 

Vie privée

Marié à Hélène, Thierry Lhermitte a trois enfants, Astrée, Victor et Louise, et habite Paris.

L’acteur est atteint d’une déficience handicapante, la prosopagnosie (amnésie des visages).

Le 5 novembre 1998, lors de son passage dans La Grosse Émission sur Comédie !, il fait une démonstration réussie du patator à Alain Chabat, qui se prend lui aussi au jeu, popularisant cet instrument en France.

 

Distinctions et récompenses

  • 1981 : prix Jean-Gabin
  • 2001 : Chevalier de la Légion d’honneur
Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Thierry Lhermitte.

Bande annonce Le Dîner de cons (1998)

Acteur, Scénariste, Producteur

x
Scroll Up
Aller à la barre d’outils