Réalisateur, Scénariste, Producteur, Acteur
Photo de Jean-Marie Poiré.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Jean-Marie Poiré
  • Date de naissance: 10 juillet 1945
  • Lieu de naissance: Paris (France)
  • Nationalité: Français

Biographie

 

Jean-Marie Poiré, né le  à Paris, est un réalisateur, scénariste, producteur et acteur français.

Au début de sa carrière, il exerça les métiers de photographe et de chanteur, avant de se tourner vers l’écriture puis la réalisation de films.

Il s’est d’abord fait connaître grâce à ses succès avec l’équipe du Splendid, comme Le père Noël est une ordure (1982), et a ensuite continué une longue collaboration avec Christian Clavier, en réalisant notamment Les Visiteurs (1993) et Les Anges gardiens (1995).

 

Photographe et musicien

Il est le fils d’Alain Poiré. À ses débuts, Jean-Marie Poiré a exercé comme photographe sous le nom d’Antonin Berg (1967-1968). Il était également chanteur, notamment au sein du groupe the Frenchies, sous le pseudonyme de Martin Dune. Le groupe sortira un unique album, Lola Cola, en 1974. En 1975, il sort un 45 tours en solo, qui comporte les titres Platon et Label motel. Ce disque fait partie de la bande originale du film Pas de problème ! de Georges Lautner.

 

Scenariste de Michel Audiard et George Lautner

Après une licence de lettres, il devient scenariste en 1968 avec le dialoguiste Michel Audiard. Ils vont collaborer sur plusieurs films réalisés par Audiard lui-même.

Parallèlement, il écrit quelques films produits par son père, Alain Poiré, dont On a retrouvé la septième compagnie (1975) et Pas de problème ! (1975).

Il réalise son premier film, Les Petits Câlins (1977) qui passe totalement inaperçu.

 

Rencontre avec Le Splendid

Pour interpréter un second rôle, Jean-Marie Poiré embauche une débutante venant du café-théâtre, Josiane Balasko. Sa rencontre avec Josiane Balasko va changer sa carrière. Il réalise Les hommes préfèrent les grosses (1981), adaptation de la pièce Bunny’s Bar écrite par Josiane Balasko.

Après ce succès, il adapte deux autres pièces du Splendid : Le père Noël est une ordure (1982), avec son amie Josiane Balasko qui joue un rôle écrit pour elle et qui n’existe pas dans la pièce, et Papy fait de la résistance (1983), énorme succès populaire, qui a un important budget et d’une prestigieuse distribution. Le slogan du film est d’ailleurs : « le film qui a coûté plus cher que le Débarquement ».

 

Collaborations avec Christian Clavier

Il rencontre l’acteur et scénariste Christian Clavier sur le tournage du père Noël est une ordure (1982) : ils feront neuf films ensemble, dont Les Visiteurs (1993), qui attirera plus de 13 millions de spectateurs à sa sortie.

En 1996 il adapte avec Christian Clavier la pièce Out of order de l’auteur britannique : le comédien joue le rôle principal et la pièce, mise en scène par Pierre Mondy et jouée au Théâtre Marigny, est renommée Panique au Plazza.

Mais, brouillé avec Gaumont qui s’est retiré du projet du remake américain des Visiteurs a la dernière minute, il refuse de retravailler avec eux, sort Les Visiteurs en Amérique (2001) sous le pseudonyme de Jean-Marie Gaubert et ne participe pas à sa promotion.

Jean-Marie Poiré, fait face au revers du remake et se lance dans la réalisation de Ma femme s’appelle Maurice (2002) avec Chevallier et Laspalès : le film est un échec de plus pour le réalisateur puisqu’il ne fait que 710 531 entrées alors que son budget s’élevait à 15,70 millions d’euros. Le film n’est d’ailleurs pas produit par la Gaumont mais par Warner Bros. et la société de production de Jean-Marie Poiré, Okay Films (alors rebaptisée Comédie Star) : c’est le deuxième film du réalisateur que la Gaumont n’a pas produit, probablement à cause de l’échec du remake, qui mit la société au bord de la faillite.

Au moment de la sortie de Ma femme s’appelle Maurice (2002), il est annoncé que la Gaumont, malgré le revers relatif des Visiteurs en Amérique (1 217 623 tout de même au box-office), produira le prochain film de Poiré, Damien et les envahisseurs, censé être un film mélangeant comédie et science-fiction, dans le même genre que Les Visiteurs, et dont le budget annoncé est de 24,39 millions d’euros.

Damien et les envahisseurs ne donnera plus jamais de nouvelles et Jean-Marie Poiré, toujours avec sa société Comédie Star, produira le film Les Gaous (2004), réalisé par Igor Sékulic, qui avait réalisé les effets spéciaux du remake.

Quelques années plus tard, il est annoncé que Poiré réalisera l’adaptation du livre Le Grimoire d’Arkandias d’Éric Boisset et un film intitulé Des parents formidables, dont le scénario a été écrit par Christian Clavier et Michel Delgado, et dans lequel doivent jouer Gérard Lanvin, Isabelle Huppert et Christian Clavier. Le film Le Grimoire d’Arkandias (2014), avec Christian Clavier dans le rôle d’Arkandias mais sans Poiré à la réalisation, tandis que Des parents formidables sert de base à l’écriture du film On ne choisit pas sa famille (2011) et réalisé par Christian Clavier lui-même, avec notamment Muriel Robin et Jean Reno dans la distribution.

Début 2013, il annonce que le troisième volet des Visiteurs, attendu depuis la sortie du deuxième film en 1998, est en préparation avec une sortie prévue pour 2016. Le réalisateur travaille à nouveau avec Christian Clavier sur le scénario de ce troisième opus alors intitulé Les Visiteurs 3 : La Terreur. Le film est tourné au printemps 2015 en République tchèque et en Belgique et sa sortie a lieu le , finalement sous le nom Les Visiteurs : La Révolution. À sa sortie, le film est un échec à la fois critique et commercial. Pour un budget de 24 millions d’euros, il n’attire que 2 200 452 spectateurs.

 

Autres collaborations

Pendant sa carrière, il a aussi travaillé avec Martin Lamotte (5 collaborations) ainsi qu’avec Jean Reno, Josiane Balasko, Gérard Jugnot et Marie-Anne Chazel (4 collaborations chacun), Concernant les seconds rôles, ses acteurs fétiches sont Jacques François (6 collaborations) et Jean-Paul Muel (5 collaborations).

Il produit et distribue lui-même plusieurs films dont Les Gaous (2004) et Ma femme s’appelle Maurice (2002) d’après la pièce du même nom.

 

Vie privée

Jean-Marie Poiré vit actuellement à Bruxelles.

 

Nominations

  • 1994 : Nominations au César du meilleur film, César du meilleur réalisateur et au César du meilleur scénario original ou adaptation (avec Christian Clavier) pour Les Visiteurs.
Source: Wikipédia

 

x
Scroll Up
Aller à la barre d’outils