Acteur
Photo de Tommy Morrison.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Tommy David Morrison
  • Date de naissance: 2 janvier 1969
  • Lieu de naissance: Gravette (États-Unis)
  • Taille: 1.88 m
  • Nationalité: Américain
  • Date de décès: 1er septembre 2013 (à 44 ans)

Biographie

 

Tommy Morrison (né le  à Gravette dans l’Arkansas, et mort le ) est un boxeur américain. On lui attribue généralement un lien de parenté avec l’acteur John Wayne (dont le vrai nom est Marion Robert Morrison) à qui il a repris le surnom « The Duke ».

La carrière professionnelle de Tommy Morrison a commencé en 1989, mais c’est son rôle dans Rocky 5 (1990) aux côtés de Sylvester Stallone (il y joue le jeune espoir Tommy Gunn) qui l’a révélé au grand public. En tant que poids lourds blanc, Morrison faisait figure d’exception à une époque où la catégorie était dominée par les Tyson, Bowe, et autres Lewis. Morrison est devenu champion du monde WBO en 1993, à vingt-quatre ans, grâce à une victoire aux points sur George Foreman. Sa carrière prometteuse mais en dents de scie s’est arrêtée en 1996, lorsqu’il a été déclaré séropositif après un test sanguin de routine: le risque qu’il contamine d’autres boxeurs au cours d’un combat a été jugé trop important pour qu’il soit autorisé à continuer la boxe. Le cas de Morrison a provoqué une prise de conscience dans le monde de la boxe (les autorités ont généralisé les tests sanguins avant les combats) mais a aussi été, pour l’ensemble de la société américaine, un rappel que le VIH n’était pas un virus réservé à des minorités.

Pendant une dizaine d’années, Morrison a surtout fait parler de lui à la rubrique des faits divers et pour sa reprise de théories douteuses sur le VIH. Mais en 2007, il a effectué un retour controversé, en avançant des éléments visant à établir que le test de 1996 était un faux positif.

 

Jeunesse et carrière amateur

Tommy David Morrison est né le 2 janvier 1969, à Gravette dans l’Arkansas. Il hérite du prénom de son oncle, mort sur un chantier de construction. Le père de Tommy, Tim Morrison, est un coureur de jupons qui s’habille comme Elvis et roule en Corvette. Sa mère, Diana, cent pourcent amérindienne, est portée sur l’alcool. Le couple a des problèmes en raison des infidélités de Tim. Lorsque Tommy a quatre ans, Diana trouve Tim en compagnie d’une femme dans un bar. Une bagarre s’ensuit au cours de laquelle la femme est poignardée à mort. Diana est acquittée.

De manière générale, l’éducation de Tommy n’est pas des meilleures : il regarde très jeune des revues pornographiques, son père est un homme violent. Il se met à la boxe lorsqu’il est à l’école primaire. À dix ans, sur l’insistance de son père, il participe à des compétitions de boxe. La famille déménage à Dekatur (Texas), et Tommy découvre, par hasard, les « Tough Man Contest ». Il est immédiatement séduit, mais l’âge minimal pour participer est fixé à vingt-et-un ans : il en a treize. Il truque son certificat de naissance pour pouvoir combattre contre des adultes.

Son père, Tim Morrison, se crève un œil dans un accident du travail, et perd son emploi. Il devient alors tyrannique, imposant à sa famille de vivre dans la pénombre (la lumière le fait souffrir) et battant sa femme à l’occasion. Tim et Diana divorcent et Tommy déménage avec sa mère, son frère et sa sœur dans la petite ville de Jay (Oklahoma). La famille est dans le besoin et Tommy doit quitter l’école pour travailler dans l’entreprise de construction reprise par un ami de son père, le temps que sa mère termine sa formation d’infirmière. Tommy participe alors à autant de « Tough Man Contest » qu’il le peut, afin d’arrondir ses fins de mois. Il gagne 49 de ses 50 combats. Diana obtient son diplôme d’infirmière, ce qui permet à Tommy de retourner à l’école, sans pour autant le détourner de la boxe.

Lorsque Tommy Morrison entre à l’école secondaire, ses centres d’intérêts commencent à se déplacer : il abandonne peu à peu la boxe pour les voitures et les filles. Il acquiert rapidement une réputation de tête brûlée : il participe fréquemment à des rixes, incendie le terrain de baseball de l’école secondaire de Jay parce que l’entraîneur ne le fait pas jouer, devient encaisseur pour la mafia irlandaise de Kansas City (dans laquelle son père l’a introduit), etc. En sport, il se tourne vers le football américain, pour lequel il est doué. Il devient linebacker (secondeur) de l’équipe de Jay. À la fin de l’école secondaire, il est choisi par l’équipe de football américain d’Emporia State University (Kansas). Sa mère souhaite cependant qu’il suive la tradition familiale en entrant aux Kansas City Golden Gloves. Il s’entraîne en tapant dans un vieux sac de chiffon suspendu au porche de la maison familiale. Il gagne les Kansas City Golden Gloves, arrive aux National Golden Gloves (défaite en demi-finale), puis aux qualifications pour les jeux olympiques de Séoul. Il est battu à dix-neuf ans au premier tour par Ray Mercer (qui gagnera le titre olympique), mais est remarqué par John Brown, le propriétaire d’une petite ligne d’équipements de boxe. Brown a immédiatement senti le potentiel de Morrison, et décide de devenir son manager (gérant). En août 1988, alors qu’il devait signer à Emporia, Morrison s’engage avec Brown pour une carrière de boxeur professionnel.

Son bilan amateur, probablement non vérifiable puisqu’il tient compte des « Tough Man Contest », est officiellement fixé à 343 victoires pour 24 défaites et 1 nul.

 

Carrière professionnelle

Morrison dispute son premier combat professionnel le 10 novembre 1988, contre William Muhammad, qu’il bat par TKO au premier round. Les combats se suivent et se ressemblent: il faut attendre le sixième adversaire (Traore Ali) pour que Morrison boxe au-delà du premier round. Le boxeur de Jay enchaîne les victoires, mais Brown sait qu’il ne peut pas gérer seul la carrière de celui-ci. Il envoie donc début 1989 une cassette vidéo à Bill Cayton, le manager de Mike Tyson. Sur la bande sont enregistrés les huit premiers KO de Morrison. Cayton est fortement impressionné par le jeune boxeur (et en particulier par son crochet du gauche). Il se déplace à Kansas City le 22 avril 1989 pour le neuvième combat de Morrison. Le boxeur affronte Lorenzo Boyd (ancien adversaire de Tyson) qui tient un round avant d’être mis KO. Cayton, convaincu, s’engage à co-manager Morrison qui continue sa série de victoires expéditives, affrontant au passage un autre ancien adversaire de Tyson, David Jaco.

 

Rocky 5

Mais Brown et Cayton ne sont pas les seuls à avoir remarqué le jeune prodige. Sylvester Stallone, à la recherche d’un acteur pour jouer le rôle de Tommy Gunn dans Rocky 5, fait signer Tommy Morrison. Dès lors, et pour près d’un an, la carrière de boxeur de Tommy Morrison est ralentie, voire perturbée par le tournage du film. Le 14 novembre 1989, le combat de Morrison contre Lorenzo Canady est utilisé afin de tourner des plans (l’entrée sur le ring, la fin du combat) qui doivent s’insérer dans le film. Alors qu’en tête d’affiche, Sugar Ray Leonard affronte Roberto Duran pour la troisième fois, Morrison obtient une décevante victoire aux points en six rounds contre Ken Lakusta avant de se consacrer au tournage du film. Le tournage est mouvementé puisque Morrison, prenant son rôle très à cœur, casse (au cours de scènes de combat) la mâchoire d’un cascadeur puis l’orbite d’un autre, ce qui vaut à Stallone d’être poursuivi. Stallone change ensuite le scénario du film, décidant de faire survivre Rocky (contrairement à la première mouture où il devait mourir dans la rue). Cela impose à Morrison de tourner une seconde fois le combat final, et repousse son retour sur les rings. Bill Cayton ne semble pas s’en faire pour autant, puisque Stallone a pris lui-même en charge le maintien en forme du boxeur avec un programme cardiovasculaire et un régime sans laitage. Le retour de Morrison sur le ring a lieu le 9 juin 1990. Après six mois passés sur le plateau de tournage, il affronte Charlie Woodward qu’il met aisément KO, mais se brise les deux mains au cours du combat. Une courte polémique s’ensuit, au cours de laquelle Cayton accuse le régime préconisé par Stallone d’avoir affaibli les os de son protégé. Mais Morrison se remet et finit l’année 1990 avec deux nouvelles victoires.

Le 16 novembre 1990, juste après la victoire de Morrison sur Mike Acey, Rocky 5 sort aux États-Unis. Tommy Morrison devient immédiatement une véritable star. Mais il reste concentré sur sa carrière de boxeur. Sa toute nouvelle notoriété lui permet d’affronter, début 1991, des boxeurs mieux côtés, comme James Tillis et surtout Pinklon Thomas, ancien champion poids lourds WBC. Il gagne le premier combat par TKO au premier round. Face à Thomas, Morrison se montre particulièrement impressionnant. Il domine son adversaire et lui ouvre l’arcade droite dès le premier round : Thomas ne se relève pas pour le second round. Morrison, à vingt-deux ans, s’impatiente et souhaiterait pouvoir disputer un championnat du monde. En attendant, il affronte le boxeur russe : Yuri Vaulin. Vaulin domine Morrison qui s’essouffle pendant quatre rounds, mais l’Américain passe à l’attaque au cinquième round au cours duquel Vaulin abandonne. Le même soir, Foreman échoue dans sa conquête du titre unifié (WBC-WBA-IBF) en perdant aux points contre Holyfield. Malgré ses belles prestations, Morrison ne parvient pas à convaincre Holyfield de lui donner sa chance.

 

La vie familiale

À vingt ans, Tommy Morrison devient père de deux enfants de deux mères différentes. Il se fiance ensuite à Dawn Freeman, qu’il courtise depuis l’école secondaire. C’est avec elle qu’il se trouve pendant la conférence de presse où il annonce sa séropositivité en 1996. Il l’épouse en mai 1996. Mais il a rencontré en juillet 1994 une autre Dawn, Dawn Gilbert. Il a alors commencé à mener une double vie: fiancé à Dawn Freeman qui vit à Jay, où il passe ses week-ends; vivant avec Dawn Gilbert la semaine sur son lieu d’entraînement. Lorsque Morrison épouse Dawn Freeman, Dawn Gilbert fait une dépression nerveuse. Morrison n’arrive pas à renoncer à Dawn Gilbert et, en septembre 1996, l’épouse, devenant ainsi bigame. Ce second mariage est annulé en 1998. Mais lorsque Morrison va en prison en 2000, Dawn Freeman s’éloigne de lui et ils finissent par divorcer. C’est alors que Dawn Gilbert revient sur le devant de la scène. Morrison se remarie avec elle en septembre 2001.

Pendant la période de prison, puis hors de prison, Morrison se soigne de manière classique (selon lui pour faire plaisir à sa femme). Rapidement, sa santé se rétablit au point que le virus devient indétectable dans son sang. Grâce à une méthode particulière d’insémination in vitro, le couple (malgré la séropositivité de Morrison) a un enfant en septembre 2003.

 

Décès

En août 2013, un article du site internet de la chaîne ESPN rapporte des paroles de la mère du boxeur qui le décrit comme alité depuis plus d’un an, terrassé par le sida, et comme vivant ses derniers instants. Le même article précise d’ailleurs que la femme de Morrison, Trisha, ne croit pas que le sida soit la cause de sa maladie.

Le 1er septembre 2013, Tommy Morrison meurt à Omaha à l’âge de 44 ans. Selon son certificat de décès, la mort a été provoquée par arrêt cardiaque dû à un choc septique lui-même provoqué par une affection de la bactérie pseudo monas aeruginosa. Il n’est pas fait état d’un sida.

Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Tommy Morrison.

Bande annonce Rocky 5

Acteur

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils