Acteur
Photo de James Donald.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: James Robert MacGeorge Donald
  • Date de naissance: 18 mai 1917
  • Lieu de naissance: Aberdeen (Ecosse)
  • Taille: 1.81 m
  • Nationalité: Écossais
  • Date de décès: 3 août 1993 (à 76 ans)

Biographie

 

James Donald (18 mai 1917 – 3 août 1993) était un acteur écossaisGrand et mince, il s’est spécialisé dans les figures d’autorité.

 

Jeunesse

Donald est né à Aberdeen, le quatrième fils d’un pasteur presbytérien écossais. Sa mère est décédée à l’âge de 18 mois et son père s’est remarié.

Donald a grandi à Galashiels et a fait ses études à la Rossall School sur la côte Fylde du Lancashire. Il a brièvement fréquenté l’Université McGill à Montréal, mais son asthme l’a amené à être transféré à l’ Université d’Édimbourg.

À l’origine, Donald voulait devenir enseignant, mais voir Sir Cedric Hardwicke et Dame Edith Evans dans la mémoire de Christopher Bean le décida à devenir acteur.

Il a commencé à voir autant de spectacles que possible et a étudié au London Theatre Studio pendant deux ans. Il fait ses débuts sur scène en 1938 à la Garde blanche et commence à travailler régulièrement sur scène. Il est apparu dans Twelfth Night avec Michael Redgrave et a subjugué John Gielgud dans King Lear. Il a visité les provinces dans The Cherry Orchard.

 

Service de guerre

En 1939, Donald tenta de s’enrôler mais un médecin le classa comme inapte au service militaire et rejoignit donc l’ ENSA. Il a joué des rôles mineurs dans plusieurs films de guerre, notamment Alibi (1942), Ceux qui servent en mer (1942)Went the Day Well? (1942), Le navire en feu (1943) et L’héroïque parade (1944). Il est devenu célèbre sur scène dans la pièce de théâtre Present Laughter de Noël Coward . En 1943, il fut signé par MGM.

Après The Way Ahead en 1944, l’ armée britannique a annulé sa décision antérieure et appelé Donald. Il a rejoint le RASC avant d’être affecté aux services de renseignement de l’armée britannique, où il a tapé des messages décodés de l’ennemi.

 

Carrière par intérim

Après la guerre, il reprend sa carrière d’acteur. Sur scène, il était dans L’Aigle à deux têtes (1946) et You Never Can Tell (1948). Dans les films, MGM le prêta aux studios Gainsborough pour Broken Journey (1948). Il était également dans Heures d’angoisse (1948) et Edouard, mon fils (1949) de la MGM.

Donald a eu un grand succès sur scène dans la pièce de théâtre The Heiress (1949) avec Ralph RichardsonPeggy Ashcroft et Donald Sinden. Cela a conduit Laurence Olivier à le monter dans une production de Captain Caravallo (1950).

Pour les films, il était l’intérêt amoureux de Jean Kent pour Trottie True (1949) et soutenait Jean Simmons dans La Cage d’or (1950) et Googie Withers dans White Corridors (1951).

Donald a dirigé la comédie Du cognac pour Monsieur le Vicaire (1952) et a appuyé Trevor Howard et Richard Attenborough dans Commando sur Saint-Nazaire (1952). Il a joué M. Winkle dans la version cinématographique de The Pickwick Papers (1952).

Il avait le rôle principal dans M7 ne répond plus (1953) et son premier film hollywoodien dans Beau Brummell (1954) de MGM . Le même studio l’a engagé pour jouer Theo Van Gogh dans La vie passionnée de Vincent van Gogh (1956).

 

Travail international

Il a décrit le commandant Clipton, le médecin qui exprime de sérieux doutes quant à la santé mentale des efforts déployés par le colonel Nicholson (Alec Guinness) pour construire le pont afin de montrer ses ravisseurs japonais, dans le film de guerre Le pont de la rivière Kwai (1957). Il a prononcé les derniers mots du film: “Folie !, Folie!”

Donald était très sollicité pour jouer des rôles de soutien dans des films d’action et de prisonniers de guerre: Les Vikings (1958); Le Troisième homme sur la montagne (1959) Il joue Le capitaine de groupe Ramsey, l’officier britannique principal dans La grande évasion (1963) avec Steve McQueen, Richard Attenborough, Charles Bronson et réalisé par John Sturges. On le voit aussi dans Un Caïd (1965), médecin dans un camp de prisonniers de guerre; et L’ombre d’un géant (1966). Il a joué le rôle de colonel dans une comédie Scotland Yard au parfum (1967) et a joué un rôle en tant que scientifique héroïque dans Les monstres de l’espace (1967).

Donald a joué dans une adaptation télévisée de The Citadel d ‘ AJ Cronin en 1960 et a joué régulièrement dans de nombreuses séries télévisées au Royaume – Uni et aux États – Unis. Il a joué dans deux épisodes d’ Alfred Hitchcock Presents réalisé par Hitchcock lui-même: “Poison” (d’après l’histoire de Roald Dahl ) et “The Crystal Trench” (d’après l’histoire de AEW Mason). Il a joué le Prince Albert en face Julie Harris est la reine Victoria, dans Hallmark Hall of Fame (1961) production de Laurence Housman jeu de Victoria Regina, pour lequel il a reçu uneNomination Emmy. Il a joué à Write Me a Murder (1961) à Broadway.

Il a également joué au cinéma L’extraordinaire évasion (1969), The Royal Hunt of the Sun (1969), David Copperfield (1969), Conduct Unbecoming (1975) et Le grand sommeil (1978).

 

Décès

Donald a pris sa retraite en raison d’une maladie asthmatique persistante. Il a cultivé des raisins et a fait du vin dans sa ferme du Hampshire. Il est décédé d’un cancer de l’estomac le 3 août 1993 à West TytherleyHampshireIl laisse dans le deuil sa femme Ann et un beau-fils.

Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de James Donald.

Bande annonce La grande évasion (1963)

Acteur

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils