Acteur, Réalisateur, Producteur
Photo de Vincent Cassel.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Vincent Crochon
  • Date de naissance: 23 novembre 1966
  • Lieu de naissance: Paris (France)
  • Taille: 1.87 m
  • Nationalité: Français
Social:

Biographie

 

Vincent Crochon, dit Vincent Cassel, est un acteur, réalisateur et producteur français, né le  à Paris.

Il est le fils du comédien Jean-Pierre Cassel et de Sabine Cassel-Lanfranchi, ancienne rédactrice en chef des pages gastronomiques du Elle américain. Il est également l’ex-époux de l’actrice italienne Monica Bellucci, dont il s’est séparé en août 2013. Il est le frère de Mathias Cassel, connu sous le nom de Rockin’Squat, fondateur du groupe de rap français Assassin, et le demi-frère de la comédienne et chanteuse Cécile Cassel, dite HollySiz.

En 2009, Vincent Cassel reçoit le César du meilleur acteur pour son rôle de Jacques Mesrine dans L’Instinct de mort (2008) et L’Ennemi public n°1 (2008). En 2017, le Prix Écrans canadiens lui est attribué pour son rôle dans Juste la Fin du Monde (2016).

 

Jeunesse et révélation

Il effectue sa scolarité à la Maîtrise, internat se situant à Montmartre, puis à l’École des Roches à Verneuil-sur-Avre et étudie au Centre international de Valbonne.

Il suit les cours de la chanteuse Suzanne Sorano et les cours d’acrobatie de l’École du cirque d’Annie Fratellini. Il prend des cours de comédie à l’Actors’ Institute de New York et à Atelier Blanche Salant & Paul Weaver- Atelier International de Théâtre. Puis, à Paris, il rejoint le Grenier Maurice Sarrazin, le cours de Maurice Sarrazin, fondateur du Grenier de Toulouse.

Il fait ses débuts à l’écran avec Les Clés du Paradis (1991) de Philippe de Broca. Il se fait ensuite connaître du grand public avec le rôle de Vinz qu’il incarne dans La Haine (1995) de Mathieu Kassovitz, obtenant une nomination pour le César du meilleur espoir masculin et le César du meilleur acteur la même année.

C’est sur le tournage de L’Appartement (1996), l’année suivante, qu’il rencontre sa future femme, l’actrice Monica Bellucci. Il interprète un rôle de travesti dans Embrasse-moi Pasqualino ! (1997), une comédie dramatique franco-italienne de Carmine Amoroso. Il joue le personnage principal du film Dobermann (1997), réalisé par Jan Kounen, la même année, avec Monica Bellucci. Vincent Cassel fait également partie des comédiens doublant la voix de Hugh Grant dans les versions françaises de ses films.

Il tourne dans de grosses productions hexagonales avec Les Rivières pourpres (2000) et Le Pacte des loups (2001), où il retrouve son compère Mathieu Kassovitz. Il obtient une deuxième nomination aux César pour son rôle d’ancien détenu dans Sur mes lèvres (2001) de Jacques Audiard. Il enchaîne avec deux productions risquées: le thriller psychologique Irréversible (2002), de Gaspar Noé (qu’il produit également), et l’ambitieuse expérience esthétique et spirituelle Blueberry, l’expérience secrète (2004), de Jan Kounen. Il double également le personnage de Diego le smilodon dans le film d’animation à succès L’Âge de glace (2002). Cette reconnaissance lui permet de percer à Hollywood.

 

Entre Hollywood et la France

Il est en effet choisi pour intégrer la Trilogie Ocean en interprétant le Français François Toulour dans Ocean’s Twelve (2004), rôle qu’il reprend pour le dernier volet de la trilogie, Ocean’s Thirteen (2007). Entre temps, il est dirigé par David Cronenberg dans le thriller Les Promesses de l’ombre (2007), face à Viggo Mortensen et Naomi Watts, puis produit et joue dans le film français Sheitan (2006), le premier film du jeune Kim Chapiron.

Puis, il tourne et défend le diptyque français MesrineL’Instinct de mort (2008) et L’Ennemi public no 1 (2008), où il interprète le rôle du célèbre gangster Jacques Mesrine. Cette performance lui vaut le César du meilleur acteur lors de la cérémonie 2009.

À partir de là, il alterne productions hollywoodiennes et films français, parfois plus risqués financièrement. Ainsi, il est à l’affiche du drame Notre jour viendra (2010), réalisation du jeune Romain Gavras, qu’il produit et dans lequel il apparaît le crâne et les sourcils complètement rasés pour les besoins du rôle. Il enchaîne avec un second rôle dans l’acclamé thriller psychologique américain Black Swan (2011), de Darren Aronofsky, où il interprète un chorégraphe tyrannique face à Natalie Portman.

Il tient le premier rôle du thriller franco-espagnol Le Moine (2011), écrit et réalisé par Dominik Moll et retrouve David Cronenberg et Mortensen pour le drame historique A Dangerous Method (2011). L’acteur continue de doubler le célèbre personnage Diego dans L’Âge de glace 4 (2012).

Puis, il est dirigé par l’oscarisé Danny Boyle pour le thriller psychologique anglais Trance (2013), face à James McAvoy et Rosario Dawson. Et retrouve Christophe Gans pour la superproduction La Belle et la Bête (2014), où il prête ses traits à la moitié bestiale du long-métrage. Il produit aussi le long-métrage.

2015 est une année chargée pour l’acteur qui est à l’affiche de cinq films. À l’étranger, il fait partie de la large distribution entourant Tom Hardy pour le thriller anglo-américain Enfant 44 (2015) et joue un gourou pour le drame australien Partisan (2015). Il joue enfin dans la co-production internationale horrifique Tale of Tales (2015), de l’italien Matteo Garrone.

En France, il défend la comédie dramatique Un moment d’égarement (2015) pour laquelle il retrouve Jean-François Richet, sept ans après Mesrine : l’ennemi public n° 1 (2008). Et se fait diriger par Maïwenn, et face à Emmanuelle Bercot, pour le drame Mon roi (2015), présenté en sélection officielle au Festival de Cannes. Sa performance lui vaut une nomination au César du meilleur acteur en 2016. Enfin, il prête sa voix au renard dans l’ambitieux film d’animation français Le Petit Prince (2015) adapté du roman éponyme de Antoine de Saint-Exupéry.

Ensuite, il donne la réplique à la star Matt Damon pour le blockbuster d’action Jason Bourne (2016), co-écrit et réalisé par Paul Greengrass. Il joue aussi le violent et irascible Antoine dans Juste la Fin du Monde (2016) de Xavier Dolan, rôle qui lui vaut d’être nommé pour le César du meilleur acteur dans un second rôle à la 42ème cérémonie des César et d’être lauréat du prix Écrans canadiens du Meilleur acteur dans un second rôle.

Après avoir été le policier désabusé et alcoolique François Visconti dans Fleuve noir (2018) d’Érick Zonca, il retrouve Jean-François Richet pour incarner l’ex-bagnard et futur chef de la police napoléonienne Eugène-François Vidocq dans L’Empereur de Paris (2018) dont le tournage débute en septembre 2017.

 

Vie privée

Famille

Vincent Cassel est le fils du comédien Jean-Pierre Cassel et de la journaliste Sabine Cassel-Lanfranchi, le frère de Mathias Cassel (alias Rockin’Squat), le demi-frère de Cécile Cassel (alias HollySiz). Depuis 2012, il réside avec sa famille à Itacaré (Brésil).

 

Vie amoureuse

Cassel est l’ex-époux de l’actrice italienne Monica Bellucci, qu’il a rencontrée en 1995 sur le tournage du film L’Appartement. Ils ont deux filles, Deva née à Rome le  et Léonie née à Rome le . Le 26 août 2013, l’agence italienne Ansa annonce la séparation de Vincent Cassel et Monica Bellucci après 18 ans de vie commune.

Depuis 2015, Vincent Cassel partage sa vie avec Tina Kunakey Di Vita, mannequin français de 30 ans sa cadette. Ils officialisent en août 2016 via Instagram. Le 24 août 2018, le couple se marie à Bidart (Pyrénées-Atlantiques).

 

Engagement politique

Depuis 2011, Vincent Cassel soutient publiquement le chef Raoni dans son combat contre le barrage de Belo Monte. Cette année-là, il réalise un spot de sensibilisation avec Jan Kounen dénonçant la déforestation en Amazonie et les impacts du barrage de Belo Monte.

C’est la première fois de sa carrière qu’il accepte de soutenir une cause publiquement.

 

Distinctions

Décoration

  • Chevalier de l’ordre national du Mérite (2008)

 

Nominations

  • 21ème cérémonie des César – 1996 : César du meilleur espoir masculin dans un drame pour La Haine (1995).
  • 21ème cérémonie des César du cinéma – 1996 : César du meilleur acteur dans un drame pour La Haine (1995).
  • 27ème cérémonie des César du cinéma – 2002 : Meilleur acteur dans un drame romantique pour Sur mes lèvres (2001).
  • European Film Awards 2002 : Meilleur acteur dans un drame romantique pour Sur mes lèvres (2001).
  • 2008 : Italian Online Movie Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans un thriller pour Les Promesses de l’ombre (2007).
  • 2009 : Sannio FilmFest du meilleur acteur pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008) et dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • 2010 : Irish Film and Television Awards du meilleur acteur international dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • 9ème cérémonie des Central Ohio Film Critics Association Awards 2011 : Meilleure distribution dans un thriller dramatique pour Black Swan (2010) partagé avec Barbara Hershey, Mila Kunis, Natalie Portman et Winona Ryder.
  • 17ème cérémonie des Chlotrudis Awards 2011 : Meilleur acteur pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008).
  • 2011 : Fangoria Chainsaw Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans un thriller dramatique pour Black Swan (2010).
  • 2011 : Italian Online Movie Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans un thriller dramatique pour Black Swan(2010).
  • 17ème cérémonie des Screen Actors Guild Awards 2011 : Meilleure distribution dans un thriller dramatique pour Black Swan(2010) partagé avec Barbara Hershey, Mila Kunis, Natalie Portman et Winona Ryder.
  • 2012 : Vancouver Film Critics Circle Awards du meilleur acteur dans un second rôle dans un drame biographique pour A Dangerous Method (2011).
  • 2016 : Australian Film Critics Association Awards du meilleur acteur dans un thriller dramatique pour Partisan (2015).
  • 41ème cérémonie des César du cinéma 2016 : Meilleur acteur dans un drame romantique pour Mon roi (2015).
  • 42ème cérémonie des César du cinéma 2017 : César du meilleur acteur dans un second rôle pour Juste la fin du monde

 

Récompenses

  • Festival du film d’aventures de Valenciennes 2002 : Lauréat du Prix d’honneur Patrick Dewaere.
  • Festival international du film de Tōkyō 2008 : Prix du meilleur acteur pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008) et dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • 34ème cérémonie des César 2009 : César du meilleur acteur pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008) et dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • Globe de cristal 2009 : Meilleur acteur pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008) et dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • 2009 : Prix Lumière du meilleur acteur pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008) et dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • 2009 : Étoile d’or du premier rôle masculin français pour le rôle de Jacques Mesrine dans un drame biographique pour L’Instinct de mort (2008) et dans un drame biographique pour L’Ennemi Public no 1 (2008).
  • Prix Écrans canadiens (2017) : meilleur acteur de soutien dans Juste la fin du monde
Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Vincent Cassel.

Bande annonce L'Empereur de Paris (2018)

Acteur, Réalisateur, Producteur

x
Scroll Up
Aller à la barre d’outils