Acteur
Photo de Pierfrancesco Favino.

Informations personnelles

  • Date de naissance: 24 août 1969
  • Lieu de naissance: Rome (Italie)
  • Taille: 1.80 m
  • Nationalité: Italien

Biographie

 

Pierfrancesco Favino né le  à Rome est un acteuritalien.

Après avoir fait des études d’art dramatique, et être ressorti diplômé de l’académie d’Art Dramatique, Pierfrancesco Favino commence sa carrière sur le petit écran en 1991, pour apparaître sur le grand quatre ans plus tard. Son visage aux traits très méditerranéens lui permet de jouer des rôles très diversifiés. Le film El Alamein – La linea del fuoco (2002) lui vaut une double nomination. Déjà très remarqué dans ce film, il devient une vedette grâce au film Juste un baiser (2001). L’année suivante, il joue dans la seconde œuvre cinématographique du chanteur de rock Luciano Ligabue, Da zero a dieci (2002), une comédie dramatique dans laquelle il interprète le rôle d’un des amis du personnage principal ; le film a eu un grand succès public et critique. À partir de là, et jusqu’en 2004, ses films auront moins de succès. C’est Gianni Amelio avec Les clefs de la maison (2004) qui remportera le succès tant attendu pendant deux ans. Il joue l’un des trois rôles principaux du film Romanzo Criminale (2005) de Michele Placido, et fait revivre le cycliste italien Gino Bartali dans un téléfilm biographique. Ce téléfilm sera l’un des plus gros succès télévisuels de 2005, tandis que Romanzo Criminale est le film italien ayant attiré le plus de spectateurs cette même année. Il joue le rôle de Christopher Columbus dans La nuit au musée (2006) avec Ben StillerRobin WilliamsRami Malek et réalisé par Shawn Levy.

Il interprète le rôle de l’inspecteur Olivetti dans l’adaptation cinématographique du roman de Dan Brown: Anges et Démons (2009). En 2015, il joue le rôle d’un député dans le film Suburra (2015).

Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Pierfrancesco Favino.

Bande annonce La nuit au musée (2006)

Acteur

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils