fbpx

Actrice
Bonnie Bedelia

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Bonnie Bedelia Culkin
  • Date de naissance: 25 Mars 1948
  • Lieu de naissance: New York (Etats-Unis)
  • Taille: 1.63 m
  • Nationalité: Américaine

Biographie

 

La native new-yorkaise est née Bonnie Bedelia Culkin le 25 mars 1948, fille de Phillip Harley Culkin, journaliste, et Marian Ethel Wagner Culkin, écrivain et rédacteur en chef. Formée dans le ballet, ses parents ont guidé tous les enfants à un moment ou à un autre dans l’action (qui comprenait Christopher (Kit), Terry et Candace Culkin). Bonnie elle-même assisté à l’école Quintano pour les jeunes professionnels à New York à un moment et Bonnie et Kit a continué à apparaître sur la scène locale et la télévision. Brother Kit serait plus tard connu pour siring une poignée d’enfants talentueux acteurs et / ou des étoiles (Macaulay Culkin, Kieran Culkin, et le reste). C’est Bonnie qui a été repéré parmi les autres frères et sœurs agissant par un scout de talent qui est arrivé à l’attraper dans une production scolaire de «Tom Sawyer», et l’a encouragée. Elle a fait ses débuts professionnels à l’âge de 9 ans dans une production 1957 du North Jersey Playhouse de «Dr Praetorius» et a ensuite reçu une bourse complète pour étudier au Ballet de George Balanchine à New York. Mais le bogue en action avait mordu et après avoir dansé dans seulement quatre productions (y compris jouer le rôle de Clara dans “Le Casse-Noisette”), elle a décidé de raccrocher ses pantoufles de ballet. Elle a étudié à la fois au HB Studio et Actors Studio à New York. Bonnie a joué un rôle pendant cinq ans en tant que jeune teen “Sandy Porter” dans le savon de jour basé à New York Love of Life (1951) à partir de 1961. Pendant ce temps, elle a pris son premier arc de Broadway dans “Isle of Children”, un Qui a duré seulement une semaine en mars de 1962. Elle a également été un remplaçant dans la comédie de succès établie “Enter Rir”, un an plus tard. Après avoir été admise dans la pièce théâtrale “The Playroom” en 1965, elle obtient de solides critiques pour sa performance touchante dans “My Sweet Charlie”, pour laquelle elle a remporté le 1967 Theatre World Award pour “prometteur nouvel artiste”. En elle, elle a joué une jeune fille enceinte jeune sud sur la lam avec un avocat noir. Patty Duke a recréé le rôle quelques années plus tard à la télévision et a capturé un Emmy. Bonnie a fait ses débuts en prêtant un soutien de premier plan dans Les parachutistes arrivent (1969) qui a réuni Tant qu’il y aura des hommes (1953) étoiles Burt Lancaster et Deborah Kerr. Elle a gagné des marques encore meilleures dans ses deux prochains films, une exécution simplement hantant et l’autre hilare. Encore une fois, elle jouait à nouveau, elle jouait la danseuse de marathon, pauvre, qui lance des chansons pour quelques centimes et la presque-mère de l’enfant de Bruce Dern dans le superbe drame d’époque de la dépression On achève bien les chevaux (1969). À l’autre extrémité du spectre d’action, elle a joué la future épouse amoureuse de la comédie classique, Lune de miel aux orties (1970). À cette époque, Bonnie avait commencé à se concentrer sur les valeurs familiales. Elle a épousé le scénariste Ken Luber le 24 avril 1969, et lui a donné un fils, Yuri, l’année suivante. Le temps libre pour se concentrer sur la maternité (elle avait son deuxième fils, Jonah Luber, en 1976) s’est avéré nuisible à sa star montante. La décennie restante a été sans incident au mieux, en dépit de quelques beaux décors dans un éclaboussement de films TV. Son grand retour est revenu sur la piste de film au début des années 1980 quand elle a absolument cloué le rôle de la conductrice de voiture de course Shirley Muldowney dans Pied au plancher (1983). Elle a été étonnamment négligée à l’époque de l’Oscar, cependant, malgré les éloges qu’elle a reçus. Malgré un travail respecté dans des films comme Violets Are Blue … (1986), Le Prince de Pennsylvanie (1988), Présumé innocent (1990) et un rôle courant comme épouse de Bruce Willis dans Piège de cristal (1988) et ses Suite, elle a trouvé de meilleures et plus fréquentes pièces à la télévision. Elle a trouvé son créneau dans les films télévisés avec des thèmes sociaux et a attiré plus de cœurs dans Confusion tragique (1991), A Mother’s Right: The Elizabeth Morgan Story (1992), Any Mother’s Son (1997) et La sauvageonne (1998). Dans un changement de rythme, Bonnie rejoint l’ensemble de la comédie culte à petit budget Sordid Lives (2000), comme «Latrelle», une homophobe traitant de la mort de sa mère, de l’emprisonnement de son frère gai et de son «fils en dehors”. Le film a récemment évolué en une série télévisée, qui est prévue pour un certain temps en 2008 et la réunit avec les membres originaux du casting Leslie Jordan et Olivia Newton-John. Divorcée du père de ses deux enfants, elle est actuellement mariée au troisième mari acteur Michael MacRae, avec qui elle s’est mariée en 1995.

Source: IMDB

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Bonnie Bedelia

Bande annonce Lune de miel aux orties

Actrice

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils