Boon Dany

Acteur, Réalisateur, Producteur, Scénariste, Humoriste
Photo Dany Boon

Personal Info

  • Nom de naissance: Daniel Hamidou
  • Date de naissance: 26 Juin 1966
  • Lieu de naissance:  Armentières, Nord, France
  • Taille: 1.78 m
  • Nationalité: Français
Social:

Biography

 

Enfance et formation

Dany Boon est issu d’une famille modeste du Nord. Son père Ahmed Hamidou algérien (kabyle) musulman laïque, est un ex-boxeur et chauffeur routier, et sa mère Danièle Ducatel, catholique originaire du Nord de la France, est femme au foyer. Il a vraisemblablement un lien de parenté avec l’un des plus célèbres corsaires algériens Raïs Hamidou. Il a deux frères, Alexis et Philippe.

Il étudie les arts graphiques à Saint-Luc, une école située dans la région de Tournai en Belgique.

 

Début de carrière

Il arrive à Paris en 1989, où il fait le mime dans la rue pour gagner sa vie tout en se produisant sur de nombreuses scènes ouvertes comme celle du théâtre Trévise. Il emprunte son nom de scène à un héros d’une série télévisée, Daniel Boone, un trappeur américain. Cette série passait à la télévision le mercredi après-midi au milieu des années 1970.

Son style préféré est le one-man-show, qui lui permet de camper des personnages divers qui s’adressent au public pour raconter leurs mésaventures. En 1993, Patrick Sébastien devient son producteur. Ses sketches s’inspirent de situations quotidiennes, qui interpellent le vécu des spectateurs, telles que l’attente interminable dans un bureau de poste, ou les multiples incidents liés à la conduite automobile. L’un de ses premiers grands succès est une série de sketches présentant un dépressif qui essaie de vaincre ses angoisses par la méthode Coué, en répétant sans relâche : « Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plaît, je ne vois pas pourquoi, pourquoi ça n’irait pas ». Un autre de ses sketchs culte est Le wayka (nom de la marque K-way en verlan), où il narre les difficultés liées à l’enfilage puis au port de ce vêtement de pluie. Dans ce sketch, le ressort comique est basé sur la répétition d’un prrfrtpffrrt, une onomatopée déclenchant immédiatement le rire des foules. On peut également citer les mésaventures de Jean-Pierre, obsédé par le culturisme à tel point qu’il reste un jour coincé dans la salle de sport, ou d’un simplet voulant communiquer son goût de la lecture au public, en lui faisant partager un passage d’un roman des éditions Harlequin.

 

Années 2000

 Dany est également musicien. On connaît sa version de Piensa en mí (interprété par Luz Casal dans le film Talons aiguilles (1991) de Pedro Almodóvar) mais aussi ses propres chansons comme Le Blues du ‘tiot poulet.

Le Nord-Pas-de-Calais est l’un de ses thèmes favoris. Il a d’ailleurs joué en 2003 l’un de ses spectacles en ch’ti, Dany Boon à s’baraque et en ch’ti, sorti par la suite en DVD (spectacle enregistré les 9 et au théâtre du Nouveau-Siècle à Lille).

En 2003 toujours, il met en scène une pièce de théâtre, La Vie de chantier (sortie ensuite en DVD). Cette pièce narre les déboires d’un jeune propriétaire (interprété par Dany Boon) d’un hôtel particulier, dont la livraison est retardée à cause de l’incompétence et de la malveillance des employés de l’entreprise chargée du chantier. L’adaptation de cette pièce au cinéma, La Maison du bonheur (2006), marque les débuts de Dany Boon en tant que réalisateur. Le film, dans lequel joue notamment Michèle Laroque, a attiré 1,1 million de spectateurs en France.

Il a également participé en tant qu’acteur à plusieurs films, dont tous ne sont pas forcément des comédies. C’est par exemple le cas de Joyeux Noël (2005), pour lequel il sera nommé aux Césars.

Il devient à cette date un acteur marquant du cinéma français jusqu’à ce jour, plusieurs films où il est tête d’affiche remplissant les salles au-delà du million d’entrées.

 

Consécration

En sort le film Bienvenue chez les Ch’tis qu’il a réalisé, coécrit et où il tient l’un des deux premiers rôles. Le film est d’abord projeté dans le Nord, le Pas-de-Calais et la Somme (départements où est parlé le ch’ti) (« Sortie Ch’ti mi »), une semaine avant la sortie nationale (Sortie Nachionale). Line Renaud, chanteuse et actrice, originaire de la région d’Armentières comme lui, tient le rôle de sa mère. Il bat le record d’entrées au cinéma pour un film en France pour une première semaine avec 4 458 837 spectateurs et totalise 5 014 229 spectateurs si l’on rajoute les trois départements français où le film a été diffusé une semaine plus tôt. Le film connaît aussi un grand succès en Belgique, dans la région frontalière qui a une forte proximité culturelle avec le Nord de la France mais également dans le reste de la Belgique francophone. En tout, le film totalise plus de 20 millions de spectateurs en douze semaines. Le , le film dépasse La Grande Vadrouille comme plus grand succès pour un film français au classement national. Le film a totalisé 20 489 303 d’entrées en France et a connu un grand succès dans plusieurs pays étrangers : l’Allemagne, la Suisse, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, le Québec. Il a réalisé le plus gros démarrage de tous les temps pour un DVD avec une vente record de 650 000 exemplaires, le , jour de sa sortie et ensuite plus de 2 millions d’exemplaires en une semaine.

Dany Boon a été désigné personnalité de l’année 2008, par un sondage qui a été réalisé par les internautes de RTL et du quotidien Le Parisien et figure en deuxième position dans la liste des personnalités préférées des Français pour l’année 2008, selon le classement réalisé deux fois par an par l’Ifop pour Le Journal du dimanche.

 

Diversification

Depuis 2008, Dany Boon est le producteur et metteur en scène de Jérôme Commandeur, et notamment pour sa première réalisation (Ma famille t’adore déjà !) où il est co-producteur. En juin 2012, il s’associe à Laurent Storch qui entre dans le capital de ses différentes sociétés de productions, Productions du Chicon, HBB26 et Productions du Ch’timi. De cette association naît le programme court Y’a pas d’âge de et avec Jérôme Commandeur sur France 2 dont Dany Boon est crédité producteur. Ces sociétés productions côtoient deux autres sociétés de production établies aux Etats-Unis (Los Angeles), également créées par Dany Boon. 26 DB Productions située à Beverly Hills produit des films et distribue des DVD, tandis que 26 DB Productions LLC (située à Pacific Palisades) produit des films et des contenus télévisuels.

Dany Boon siège également au conseil de direction de Pathé, qui produit et/ou coproduit bon nombre des films dans lesquels il peut avoir une ou plusieurs fonctions (acteur, co-producteur, scénariste, réalisateur…).

Il prête sa voix à Olaf, le bonhomme-de-neige dans le nouveau film Disney La Reine des neiges.

En février 2015, il est le président de la 40ème cérémonie des César.

 

Retour à la comédie

À la fin de l’année 2015, et surtout l’été 2016, il enregistre deux échecs successifs au cinéma avec Lolo (2015) et Ils sont partout (2016). Mais à la rentrée 2016, le film Radin ! où il interprète un homme qui a beaucoup à perdre s’il continue à entretenir son avarice engendre dès son premier jour 136 272 entrées sur le territoire français. Dany Boon et Laurence Arné ont dû apprendre le violon et le violoncelle pendant trois mois pour se rapprocher au plus près de leurs rôles.

Après le succès commercial de Raid Dingue (2017), Dany Boon signe une nouvelle comédie mettant en scène les Hauts-de-France. Tournée avec bon nombre de ses partenaires habituels, elle a pour titre Une jolie ch’tite famille et est annoncée pour 2018, année des 10 ans de Bienvenue chez les Ch’tis (2008).

 

Vie privée

Marié et divorcé une première fois, il se remarie avec l’actrice Judith Godrèche rencontrée en 1998 et en divorce en 2002.

Il se remarie le avec la mannequin et scénariste suisse Yaël Harris (née en 1980) rencontrée en . Elle tient un petit rôle dans le film Bienvenue chez les Ch’tis (2008) et a collaboré à la réalisation artistique du film.

Il s’est converti au judaïsme par conviction personnelle et non du fait de son mariage avec Yaël Harris.

Il est le père de cinq enfants :

  • Mehdi, né le 25 août 1997 de sa relation avec l’actrice Sophie Hermelin;
  • Noé, né le 4 septembre 1999, de Judith Godrèche;
  • Eytan, né le 23 juin 2005, Élia, né le 20 décembre 2006 et Sarah, née le 27 février 2010, de Yaël Harris.

Au début du film Micmacs à tire-larigot (2009), Noé joue le rôle de Bazil enfant, qui est ensuite, à l’âge adulte, joué par Dany Boon.

Après avoir vécu cinq ans à Los Angeles en Californie, pour suivre la nouvelle version de Bienvenue chez les Ch’tis en tant que conseiller artistique, Dany Boon s’installe avec Yaël et leurs enfants à Londres en 2014.

 

Engagements caritatifs

Depuis 1996, Dany Boon est membre actif de la fondation Children Action au profit des enfants en difficulté. Il a déjà participé à six soirées spectacles sur les neuf organisées depuis 1996, dont les bénéfices vont à l’association Suisse romande.

Depuis 2002, l’acteur a soutenu un projet de maison-relais à Dunkerque pour SDF dont il est le parrain. Un spectacle non rémunéré de l’humoriste a eu lieu au Kursaal. Il a invité une vingtaine de SDF à voir une de ses prestations à l’Olympia. Ils ont été reçus dans sa loge et conviés au buffet suivant la représentation. L’acteur a donné 250 000 euros depuis le début de cette implication et gagné avec Anne Marivin 72 000 euros à l’émission Qui veut gagner des millions pour cette association, le 2 juin 2008. La maison-relais appelé le Gréement a ouvert en mai 2011.

Dany Boon est parrain de l’association française Solidarité Avesnois qui a pour objectif d’apporter du soutien aux sinistrés de la tornade qui a frappé le Nord de la France en août 2008.

Les droits sur la vente des produits dérivés liés au succès du film Bienvenue chez les Ch’tis ont été versés aux associations à vocation sociale : Les Vélos du cœur à Phalempin, La Ferme du Major à Raismes et le Secours populaire.

Ancien de l’Institut Saint-Luc de Tournai en Belgique, il est également parrain de cœur de l’association Action Sénégal en faveur des enfants esclaves, des écoles et des dispensaires du Sahel. La présidente de cette l’association Belge Marie-Pierre Decocq enseigne la géographie et les sciences à l’Institut Saint-Luc.

L’acteur entre dans la troupe des Enfoirés pour l’association Les Restos du cœur en mars 2014. Son intégration est tardive car les autres années, Dany Boon était soit en tournage ou soit sur scène.

 

Engagements politiques

L’acteur et réalisateur a écrit son désarroi sur sa page Facebook, le 7 décembre 2015, au lendemain du premier tour des élections régionales, alors que la présidente et candidate du Front national, Marine Le Pen, est arrivée largement en tête dans les Hauts-de-France avec plus de 40 % des voix.

L’humoriste s’adresse aussi aux électeurs de sa région, qu’il appelle affectueusement ses biloutes en patois ch’ti et à qui il dit son amour. Il se mêle de politique et les invite à ne pas voter pour le Front National au second tour, le 13 décembre. Le comédien dit comprendre les motivations du vote FN : « le ras-le-bol, la peur, l’incertitude de l’avenir ». Mais il « assure […] que voter pour l’extrême Droite ne résoudra aucun des problèmes actuels, au contraire ».

Dans l’entre-deux-tours de l’élection présidentielle de 2017 qui oppose Marine Le Pen et Emmanuel Macron, il appelle à voter pour le candidat En marche !.

Source: Wikipédia

Filmographie

  • Movie Name

    Ratings

  • Radin!

    Comedie

    5.9 /10

Trailers & Videos

trailers
x
Photo Dany Boon

Bande annonce Radin

Acteur, Réalisateur, Producteur, Scénariste, Humoriste

x
Scroll Up
Aller à la barre d’outils