fbpx

Actrice
Photo de Anaïs Demoustier.

Informations personnelles

  • Nom de naissance: Anaïs Aude Marie Michèle Demoustier
  • Date de naissance: 29 septembre 1987
  • Lieu de naissance: Lille (France)
  • Taille: 1,68 m
  • Nationalité: Française

Biographie

 

Anaïs Demoustier, née le  à Lille, est une actrice française.

 

Jeunesse et formation

Née d’un père cadre commercial dans la grande distribution natif de Lyon et d’une mère au foyer originaire de Lille, Anaïs Demoustier grandit à Villeneuve-d’Ascq avec ses sœurs Camille et Jeanne et un frère, Stéphane, qui lui font découvrir et aimer le cinéma.

Encore adolescente, elle passe des auditions et débute aux côtés d’Isabelle Huppert dans Le Temps du loup (2002) de Michael Haneke.

À partir de la première, elle suit la section cinéma-audiovisuel au lycée Thérèse-d’Avila à Lille.

Reçue au baccalauréat en 2005, elle part faire une licence de lettres et cinéma à l’université Paris III-Censier.

 

Révélation (2005-2010)

Elle quitte cependant assez vite l’université pour tenir des rôles secondaires au cinéma et au théâtre, puis des rôles plus importants, comme celui de Catherine dans La Belle Personne (2008) de Christophe Honoré, où elle côtoie de jeunes acteurs français pleins de promesses (Léa Seydoux, Grégoire Leprince-Ringuet, Louis Garrel…).

Elle joue pour la première fois le premier rôle dans le film L’Enfance du mal (2010), d’Olivier Coussemacq. La même année, elle partage l’affiche du film indépendant D’amour et d’eau fraîche (2010), d’Isabelle Czajka, avec Pio Marmaï.

 

Confirmation (années 2010)

Des réalisateurs renommés (Claude Miller, Rebecca Zlotowski, Małgorzata Szumowska, Bertrand Tavernier) lui confient des seconds rôles importants qui lui permettent de s’épanouir davantage.

En 2011, puis 2013, elle retravaille avec Robert Guédiguian et des acteurs (Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin) qu’elle a déjà côtoyés plusieurs fois.

L’année suivante lui permet enfin d’accéder à des rôles de plus en plus exposés, avec plusieurs projets remarqués : tout d’abord, elle partage l’affiche de la comédie romantique Situation amoureuse : C’est compliqué (2014) avec Manu Payet, également co-réalisateur ; puis au mois de juin, elle est à l’affiche de trois longs-métrages : elle donne la réplique à l’acteur américain Josh Charles pour le drame indépendant Bird People (2014), de Pascale Ferran ; elle retrouve Jean-Pierre Darroussin et côtoie Isabelle Huppert pour la comédie dramatique La Ritournelle (2014), de Marc Fitoussi ; et enfin seconde Ariane Ascaride pour le drame Au fil d’Ariane (2014), de Robert Guédiguian. Elle conclut cette année remarquable en donnant la réplique à Romain Duris, titulaire du rôle-titre du thriller psychologique Une nouvelle amie (2014), de François Ozon. Elle y retrouve également Raphaël Personnaz, avec qui elle a déjà joué dans George et Fanchette (2010) et Quai d’Orsay (2013).

En 2015, la voici propulsée actrice principale : en mars, elle est très remarquée dans la comédie dramatique À trois on y va (2015), de Jérôme Bonnell, où elle a pour partenaires Félix Moati et la belge Sophie Verbeeck. Puis en avril, elle tient le rôle-titre de la comédie de mœurs Caprice (2015), écrite et réalisée par Emmanuel Mouret, qui lui vaut d’excellentes critiques. Puis en mai, elle présente en compétition au festival de Cannes 2015 Marguerite et Julien (2015), dont elle partage l’affiche avec Jérémie Elkaïm, sous la direction de Valérie Donzelli.

Elle incarne madame de Fleurville dans Les Malheurs de Sophie (2016), de Christophe Honoré, une adaptation du célèbre roman éponyme écrit par la comtesse de Ségur. Le film est surtout porté par la performance de Muriel Robin dans le rôle de la terrible Madame Fichini.

L’année suivante la voit retourner aux seconds rôles : pour la comédie initiatique Demain et tous les autres jours (2017), de Noémie Lvovsky, puis pour la comédie dramatique Jalouse (2017), réalisée par David Foenkinos et Stéphane Foenkinos, et portée par la performance de Karin Viard. C’est finalement en retrouvant une troisième fois Robert Guédiguian, Ariane Ascaride et Jean-Pierre Darroussin qu’elle surprend de nouveau : pour sa prestation dans La Villa (2017), elle est nommée une troisième fois aux Césars dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle. Cette même année, elle fait partie du casting de la mini-série Paris, etc. (2017), réalisée par Zabou Breitman.

Elle tient le premier rôle féminin de la comédie Au poste ! (2018), de Quentin Dupieux, portée par le tandem Benoît Poelvoorde / Grégoire Ludig. Puis elle partage l’affiche du drame Sauver ou périr (2018) avec Pierre Niney. Enfin, elle fait partie du casting réuni par Félix Moati pour son premier film comme réalisateur, Deux fils (2018). Elle y retrouve Benoît Poelvoorde.

Elle tient le rôle-titre de la comédie Alice et le Maire (2019), face à Fabrice Luchini.

Elle est nommée quatre fois aux Césars (en 2009, 2011, 2018 et 2020), une fois aux Molières (2011) et obtient plusieurs récompenses, dont le prix Romy-Schneider en 2011 et le César de la meilleure actrice en 2020 pour son rôle d’Alice dans Alice et le Maire.

 

Vie privée

En décembre 2015, elle annonce attendre son premier enfant dont le père est l’acteur et réalisateur Jérémie Elkaïm. Elle apparaît au festival de Cannes, sur le tapis rouge du défilé du film Les Malheurs de Sophie (2016) et révèle qu’elle a accouché, quelques semaines auparavant, d’une fille.

 

Distinctions

Récompenses

  • 2009 : Festival du film de Cabourg : Swann d’Or de la révélation féminine pour Les Grandes Personnes
  • 2011 : prix Romy-Schneider
  • 2011 : prix Suzanne-Bianchetti
  • 2012 : Étoile d’or de la révélation féminine
  • 2012 : Festival international eurasien du cinéma : Meilleure actrice pour Elles
  • 2015 : Festival du film de Cabourg : Swann d’Or de la meilleure actrice pour À trois on y va
  • 2019 : Festival Jean Carmet de Moulins : Prix du jury du meilleur second rôle féminin pour La Fille au bracelet
  • 2020 : César de la meilleure actrice pour Alice et le Maire

 

Nominations

  • 2009 : César 2009 : nomination au César du meilleur espoir féminin pour Les Grandes Personnes
  • 2011 : César 2011 : nomination au César du meilleur espoir féminin pour D’amour et d’eau fraîche
  • 2011 : Molières 2011 : nomination au Molière du jeune talent féminin dans Le Problème
  • 2018 : César 2018 : nomination au César de la meilleure actrice dans un second rôle pour La Villa
Source: Wikipédia

 

Filmographie

Trailers & Videos

trailers
x
Photo de Anaïs Demoustier.

Bande annonce Sauver ou périr (2018)

Actrice

x
Défiler vers le haut
Aller à la barre d’outils